Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 00:41

 

Bonjour à vous tout le monde. Aujourd'hui, dans le cadre de la communauté de Canelle, La carte de France des paysages, je vais vous faire découvrir une partie de l'histoire de l'archipel en vous parlant de la grande pêche, d'hier jusqu'à aujourd'hui. Vous pourrez découvrir d'anciennes photos, prises sur le net, et des photos que j'ai prise aujourd'hui. Le temps n'était pas avec moi mais cela n'a pas d'importance.

Fulmar-et-Beotuck.jpg

 

La pêche sur les bancs de Terre-Neuve, au cours de laquelle les navires se déplacent en fonction de l’abondance de la morue, fut pratiquée dès la fin du XVème siècle. Les bancs de Terre-Neuve, plateau continental variant, de 50 à 160 mètres de profondeur, s’étendent sur une superficie plus grande que la France.

A la fin du siècle dernier, les principaux ports morutiers terre-neuvas sont : Fécamp, Saint-Malo, Granville, Cancale, Bordeaux et à un moindre degré, La Rochelle, Marseille et Nantes.

A cette époque, l’armement morutier était surtout une entreprise locale et familiale, et ce, jusqu’à l’avènement des grands chalutiers à vapeur.

 Grand-202.jpg

Parallèlement à ces bateaux partant de France, il existe un important armement Saint-Pierrais, constitué de goélettes de petit tonnage, et de « warrys » (gros doris) qui occupaient quelque 4 000 pêcheurs en 1890.

 Fauvel.jpg

La morue était en début du siècle, et ce, depuis de nombreuses décennies, l’un des rares poissons, que l’on trouvait dans toutes nos villes, même celles les plus écartées du littoral, grâce à sa préparation (séchée ou salée).

 EBAYSPMLEPORT.jpg

En 1903, le nombre de voiliers cordiers armés pour pêcher sur les bancs de Terre-Neuve, atteint son maximum : 436 pour 10 666 hommes embarqués. Mais l’année suivante, les morutiers à voile commencent à être moins nombreux.

 car-PintaBL-1.jpg

La Guerre de 1914-1918, la concurrence des chalutiers à vapeur, le fléchissement des cours de la Morue, les nouvelles Lois Sociales et le vieillissement d’une flottille non renouvelée ont provoqué la disparition de ce type de pêche.

 Il faut aller pêcher plus loin, plus vite, un poisson de qualité et le livrer frais ou parfaitement conditionné à des consommateur rendus exigeants par les améliorations apportées à d’autres secteurs de l’alimentation.

 chalutage-de-fond-navire-espagnol.jpg

D’où l’arrivée des navires usines permettant, à la fois de la pêche et le conditionnement du poisson sous une forme marchande dès l’arrivée au port.

La France tire des avantages incontestables de son passé historique. Mais depuis la révision des accords d’Ottawa, signés en Mars 1972 et qui garantissent notre pays contre une extension des eaux canadiennes au-delà des douze milles, nos chalutiers doivent posséder une licence pour avoir le droit de pêcher dans les eaux canadiennes qui ont été étendues à deux cents milles lors de cette révision. Les dures conditions d’exploitation au Labrador amènent les chalutiers français à délaisser ces régions. Ainsi la France laisse ses quotas de morue s’amenuiser d’année en année dans ces régions.

27.01.11-SPM-029.jpg

Les accords d’Ottawa en vigueur jusqu’au 15 Mai 1986 n’ont pas été reconduits. Les quotas alloués sont en baisse sensible tous les ans. Pour la grande pêche il n’y a qu’une alternative, survivre tant bien que mal jusqu’à ce que le moratoire décidé par le Canada en 1992 sur toutes les zones ne soit qu’un mauvais passage aussi bien pour les armements métropolitains qui n’ont pas été épaulés par les gouvernements successifs et aussi le seul armement de Saint Pierre et Miquelon ( INTERPECHE) qui s’était modernisé avec deux nouveaux navires très performants et de nouveaux aménagements à terre.

 27.01.11-SPM-014.jpg

En Août 1992 la fin de l’espoir pour les deux entreprises locales avec le verdict du Tribunal International de New York qui ne donna plus à l’archipel qu’une zone de douze milles nautique autour des îles et un couloir plein Sud sur deux cent milles, véritable affront pour des pêcheurs qui sont la depuis cinq siècles, d’autant que la France a participé en grande partie à l’évolution de la pêche et à la prospérité de Saint Pierre et Miquelon depuis tout ce temps.

 562px-Saint-Pierre_and_Miquelon_EEZ_map-fr_svg.jpg

Le temps a passé. La Société Interpêche a baissé pavillon pour être rachetée par une Sté canadienne SPM Sea Food, en grande difficulté elle aussi.

 Aldona.jpg

 

Actuellement, il est même difficile pour nous habitant l'archipel de pouvoir acheter du poisson. Nous en trouvons plus facilement quand la saison de la pêche artisanale reprend. Cela va faire 20 ans que la pêche est totalement inexistante. Depuis l'archipel n'arrive pas à relever la tête. L'économie de Saint Pierre et Miquelon connaît d'importantes difficultés. La majorité de la population active est désormais employée dans le bâtiment et les travaux publics pour des commandes publiques. Mais quand toute l'île sera bétonnée ??? De quoi vivront les habitants ? La génération qui a connu la grande pêche n'arrive pas à tirer un trait sur le passé, et on peut les comprendre, quant à la jeunesse qui n'a connu que les subventions de l'état, quitte l'archipel.

bateaux-SPM.jpg

 

Je terminerai cet article par un hommage au Cap Blanc et son équipage. Il a chaviré en mer le 4 Décembre 2008 avec à son bord 4 marins. 3 corps ont été retrouvés et un est porté disparu. Cela fut un moment très douloureux et personnellement j'ai eu du mal pendant un bon moment à tourner mes yeux vers la mer.

16058.jpg

J'espère avoir satisfait votre curiosité et ne pas avoir fait d'erreur. Si c'était le cas, merci de me le signaler.

 

signature 4

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christiane 03/02/2011 01:38



Cet article me fait penser à cette magnifique série "Entre terre et mer".


Nous l'avons tellement aimée que nous avons acheté les CD. Je suis allée aussi à la petite chapelle du verger où Bernard Fresson a chanté de façon si émouvante sa prière pour les marins.


Merci pour cet article très intéressant.


Christiane



Alhemax 03/02/2011 02:18



Une partie de cette série a été tournée ici, sur l'île aux Marins. Merci Christiane. Bizz



31/01/2011 16:07



Vraiment un article très instructif mais aussi très triste car on sent bien que ces 2 îles sont particulièrement en difficulté. Et c'est vraiment dommage !



Alhemax 31/01/2011 16:56



Oui mais quand les politiques n'ont pas décidé !!!!



Littorine 29/01/2011 20:02



Merci pour ce superbe article, qui nous permet de connaître une fois de plus un peu pieux cette partie de la France que je ne connaissais qu'à travers les timbres...et un peu par rapport à
la pêche mais elle restait pour moi quand même très lointaine et ignorée. Maintenant plus du tout ! Tu me donnes le goût de tout connaitre sur ce territoire, je suggère que l'état de décerne une
médaille ! à suivre...nous allons former un collectif des amis d'Agnés ! Je t'embrasse fort miquelonnaise



Alhemax 29/01/2011 20:54



Oh cool un collectif rien que pour moi avec une décoration : une médaille en chocolat que je croquerais ou peut être que je sucerais !!! Bizzzzzzz



Galantry26 29/01/2011 00:51



Coucou Agnès, Je passe tard ce soir faire mon petit tour ; joli reportage, je vois que tu t'es bien documentée, et que tu prends ton nouveau métier de reporter très au sérieux, c'est quand même
fort, que ce soit une métropolitaine qui apprenne notre île à d'autres, mais c'est très bien, tu vois les choses différemment certainement ; j'ai beaucoup aimé ; tu sais pour le naufrage du Cap
Blanc, nous les saint-pierrais émigrés, nous avons une beaucoup de chagrin aussi ; nous étions plusieurs à suivre la cérémonie en direct à la radio, une bougie allumée près de nous. Les deux fils
du capitaine étaient deux joueurs de foot de mon mari, et un autre de ses joueurs, est le fils du marin disparu, alors tu vois que nous étions touchés ; et puis là-bas, tout le monde connait tout
le monde ou est parents avec quelqu'un ; c'est vrai que la plaie n'est pas près de se fermer ; mais nous avions vécu le même genre de malheur ici à Loriol-sur-Drôme il y a quelques années, à la
même période, quand 5 pompiers ont été tués par un chauffard, une de mes copines du Centre Social a perdu son fils et le corps n'a jamais été retrouvé ... Je vais me coucher et te fais un gros
bisou, Anne-Marie



Alhemax 29/01/2011 01:22



Oui nous étions à la cérémonie et celà fut un moment d'une grande tristesse. bizzzzz



Sofie 28/01/2011 21:07



coucou,


Merci pour cet article très interessant...accompagné de jolies photos


bises bonne soirée



Alhemax 29/01/2011 00:44



Merci à toi et bonne fin de semaine. bizzzzzzzz



Présentation

  • : Le blog de alhemax-au-gre-du-vent.over-blog.com
  • Le blog de alhemax-au-gre-du-vent.over-blog.com
  • : Après 14 ans sur l'archipel de St Pierre et Miquelon, je vous invite à découvrir la Bretagne au travers de mon regard, de mes coups de coeur et tout cela avec humour. Bienvenue
  • Contact

Arvag (La vague)

 

 

SPM Avril 06 - Langlade 002Fais que chaque heure de ta vie soit belle.

 Le moindre geste est un souvenir futur.

816bcwuj 

Recherche

Photos

Tambours du 16-02-11Realisation du 17-02-11

 

 11.02.11 SPM 00503.02.11 SPM2 016

Realisation du 07-02-11Realisation du 05-02-11

03.02.11 SPM3 00115.02.11 SPM2 005

Bateaux du 24-02-11Bateaux

Cabestan du 11-03-11Naya du 05-03-11

Végétation du 03-03-11Coucher