Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 00:00

 

Les Echos d'Alhemax 1

 

Etant donné la brume qui a sévit toute la semaine sur l'archipel, il me semble important de revenir en arrière avec les terre-neuvas.


 

c13n001_2s.jpg

Corne de brume

Corne de brume des marins terre-neuvas. Corne rudimentaire faite d’une Conque (lambi). Les cornes étaient laissées à même le fonds des doris. Les pointes s’émoussaient avec le temps et le mouvement des doris. « Un corne » était de genre masculin suivant l’appellation des pêcheurs à la morue.

 

 

 

 

003-copie-5Partir « en d’rive », la hantise des dorissiers

 

Outre le retournement, le risque majeur de la pêche en doris sur les bancs, est celui de ne pas parvenir à rallier son bord : on part alors en dérive « en d’rive » disent les terre-neuvas.

Le départ en dérive se produit généralement lorsque la brume ne permet pas de retrouver le navire, et lorsque le vent les éloigne, les 2 combinaisons n’étant pas alternatives mais parfois combinées sur les bancs de Terre-Neuve.

les-bancs.gif

En début d’été en particulier, la brume est fréquente, et le vent éloigne vers le nord-ouest.

On imagine, lors d’un départ den d’rive, l’angoisse que peuvent ressentir les 2 hommes isolés dans le doris perdu sur l’immensité des bancs, mais aussi le capitaine et l’équipage qui l’attendent, impuissants à bord du navire au mouillage.

Sur-les-bancs2.gifAprès avoir longtemps cherché dans la boucaille, les yeux brûlants de fatigue, écouté attentivement la corne à brume et les 2 coups de perrier, le 1er pour avertir, le 2ème pour vérifier sa direction au compas, nagé, observé le compas, corné dans leur lambis, nagé encore, posé l’oreille contre la sole du doris pour mieux entendre la corne du voilier, les 2 dorissiers, doivent se rendre à l’évidence de leur situation. Ils sont partis en dérive ; l’isolement et le froid se font plus intenses. Ils ne peuvent plus compter que sur leur bonne étoile et leur résistance physique. Les 2 jeux de boites zinguées d’eau et de biscuit – 8 biscuits dans chacune des 2 caisses à biscuit - du doris son parfois en triste état, et leur contenu n’est souvent plus consommable, il leur faut se rabattre sur la morue crue qu’ils ont péchée. Mais lorsqu’ils allaient tendre, et non pas relever les lignes, ils n’ont même pas cette ressource.

gr-E9ement-doris.gifIls constituent généralement une ancre flottante à l’aide d’une manne, voire d’une voile amarrée au de la bosse. Et l’attente commence.

C’est le moment où certains décident de faire un vœu : le père Yvon donne un exemple : d’ « aller faire brûler une chandelle à Notre-Dame-du Verger, avec des haricots dans les bottes ». Il précise que les dorissiers exaucés vont effectivement, dès leur retour à terre, accomplir ce vœu, à la chapelle éloignée de plusieurs kilomètres de Cancale, « avant même d’aller embrasser leur femme ».

De son côté, le navire attend au mouillage en général. On continue à corner tant qu’il y a de la brume, et d’observer le plan d’eau. Quelques fois, le capitaine choisit d’appareiller et se laisser dériver en espérant tomber ainsi sur le doris.

gabaritaffiche.jpgIl arrive que les dorissiers parviennent à rejoindre par leurs propres moyens le bord, une fois le vent calmé ou la brume tombée, souvent après une journée ou une nuit en mer. Plus fréquemment, le doris sera recueilli par un autre navire qui remettra les hommes à leur bord ou au navire hôpital qui assurera le transfert. Parfois aussi, le doris est retrouvé trop tard, avec le corps de dorissiers morts de froid et de soif, ou bien disparus de l’embarcation vide ou retournée. De nombreux dorissiers partis en dérive ont emporté avec eux le secret de leur fin.

(Extrait du livre TERRE-NEUVAS de Loïc Josse au Chasse-marée.

 

dans-les-glaces.gif

 

Vocabulaire particulier aux marins sur les voiliers Terre-Neuvas


ACCORE D'UN BANC : bordure limite de ce banc.

AFFALER : descendre la morue en cale à l'aide d'une fourche.

AORNIE : Marées d'aornie ou de « cabane ». Journées pendant lesquelles on ne peut pêcher par suite de brumes, mauvais temps etc et pendant lesquelles les marins restent souvent allongés à dormir et à sommeiller dans leurs couchettes, dites cabanes.

AVANÇONS ou EMPIES : petite ficelle de 80 cm de longueur fixée sur la ligne à morues d'une part, de l'autre fixée à l'hameçon. Un avançon tous les deux mètres.

AVIRON : rame d'embarcation.

BAILLE : récipient en bois d'un mètre cube environ qui, rempli d'eau de mer, sert au lavage de la morue.

BANC : élévation rapide du fond de la mer.

BANC : pièce de bois dans un doris pour s'asseoir à ramer (ou nager).

cabane.gifBANNETTE : couchette du marin.

BANQUER : Un navire est « banque », quand il a laissé tomber l'ancre sur les bancs de pêche pour y tendre ses lignes.

BANQUER : arriver sur les bancs de pêche.

BANQUISE : amas de glaces morcelées.

BARACHOIS : port ou rade naturel.

BARROTER : remplir la cale de morues jusqu'aux barrots.

BÉRETS BASQUES : Sorte de végétation marine des fonds de pêche.

BINICASER : Conciliabule en cachette, à 5 ou 6 hommes, pour comploter.

BISTOUILLE : eau de vie.

BITTURE : Se dit aussi d'un homme qui a trop bu. Prendre une bitture signifie s'enivrer.

 

De tout, de rien

 

Malgré la brume de cette semaine, les températures sont vraiment remontées et l'habillement extérieur s'allège, ce que j'apprécie particulièrement. Le printemps est bien là, cela frémit de partout et c'est bon pour le moral.

Les enfants de St Pierre recommencent les cours lundi. Ils auront pu profiter de 15 jours de vacances où de nombreuses activités leur étaient proposées.

 

Quand la nature s'éveille !!!

 

024.JPG

Si ces articles sur la grande pêche des bancs de Terre-Neuve, vous ont intéressé, je peux continuer, à vous de me le dire.

 


 

 

Ag

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nana(zaza67) 03/05/2012 13:16


ben c'est toujours bien de connaitre ce qui se passe ailleurs !


Bisous à toi

Alhemax 03/05/2012 14:30



Oui cela apprend toujours. Bises



Minouche 02/05/2012 12:11


Merci pour ce récit trés instructif !!!

Alhemax 02/05/2012 12:16



Un petit peu d'histoire de temps en temps ne fait pas de mal. Bises



VOLSUL 01/05/2012 18:57



Alhemax 01/05/2012 21:01



Merci beaucoup pour ce brin de muguet. Bises



Mireille. 01/05/2012 00:15


passionnant, tu peux continuer pas de problème pour moi..Bisous.

Alhemax 01/05/2012 00:54



Merci, bisous ma belle



Lycène 30/04/2012 23:25


Bonsoir, enfin libre....quelques imprévus dans l'emploi du temps !Ton histoire est captivante et avide d'en savoir plus.Alors....je réserve les échos de la semaine prochaine.Bisous

Alhemax 01/05/2012 00:16



Ok pas de soucis. Bises



Présentation

  • : Le blog de alhemax-au-gre-du-vent.over-blog.com
  • Le blog de alhemax-au-gre-du-vent.over-blog.com
  • : Après 14 ans sur l'archipel de St Pierre et Miquelon, je vous invite à découvrir la Bretagne au travers de mon regard, de mes coups de coeur et tout cela avec humour. Bienvenue
  • Contact

Arvag (La vague)

 

 

SPM Avril 06 - Langlade 002Fais que chaque heure de ta vie soit belle.

 Le moindre geste est un souvenir futur.

816bcwuj 

Recherche

Photos

Tambours du 16-02-11Realisation du 17-02-11

 

 11.02.11 SPM 00503.02.11 SPM2 016

Realisation du 07-02-11Realisation du 05-02-11

03.02.11 SPM3 00115.02.11 SPM2 005

Bateaux du 24-02-11Bateaux

Cabestan du 11-03-11Naya du 05-03-11

Végétation du 03-03-11Coucher