Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 00:00

aprem-au-diaman-07082007-008.JPG

 

Pour la communauté de Hauteclaire, Entre Ombres et Lumières, René, nous propose le thème suivant : Un chien, un regard, une attitude.

Tarane m'accompagnant depuis 10 ans, je ne pouvais que la prendre pour modèle dans diverses situations.

 

Tarane.jpg

 

Je me suis toujours demandée si elle n'avait pas des gènes de phoque !!! Oui  c'est un Labrador qui adore l'eau et par n'importe quel temps. Mais avec l'âge la remontée est parfois difficile !!!

 

Tarane-1.jpg

 

Elle ne craint pas l'hiver, ni le froid, ni la neige. Et pour ce qui est de déblayer la neige à la sortie de sa niche, aucun soucis.

 

09.02.11-SPM-049.jpg

 

Elle trace son chemin sans aucun problème et m'apporte de l'aide !!!

 

09.02.11-SPM-051.jpg

 

Une course sur les chemins enneigés, quelle partie de plaisir !!!

 

06.03.11Ciels1-033.jpg

 

Elle est même un peu cabot sur les bords, elle pose pour la photo.

 

IMGP0509.JPG

 

Au commencement Dieu créa l'homme et la femme. Mais voyant leur faiblesse, il leur donna le chien.

Anonyme

 

 

 

 

signature 23

Repost 0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 00:00

 

Bonjour tout le monde,

 

Hier devait être un après-midi tranquille avec à la clé une balade avec Naya. Mais le vent s'est levé et du coup cela ne me tentait plus trop. Je me suis dit : "Bon je vais aller chercher Naya et m'en occuper un peu". J'avais envie de passer du temps avec elle pour la brosser, lui parler, la câliner. Dans ces cas là, je l'emmène à la maison et je la mets à l'attache devant. Donc je suis partie la chercher dans la plaine (juste à côté de l'étang qui est en face de chez moi).

 

Naya.jpg

 

Pas de soucis, sauf que dans la plaine, il y avait Pablo en liberté !!! Vous ne connaissez pas Pablo, je vous le présente.

 

SPM-26.09.11-003.jpg

 

Et voilà que Pablo avait décidé de suivre Naya. Bon si tu veux venir avec nous, un de plus où un de moins. Je mets Naya à l'attache, pendant ce temps Pablo joue la tondeuse sur les trottoirs. Je commence à brosser Naya et à ce moment là retentit le hennissement d'Epona qui elle est restée à l'attache dans la plaine. Naya lui répond. Je continue à la brosser, sauf que les hennissements de l'une et l'autre s'intensifient et Naya commence à ne plus tenir en place et à s'énerver !!! Pas possible de la brosser dans ces conditions là. Je me dis, je vais juste lui mettre la bride, la monter à cru pour l'emmener voir Epona afin que celle-ci tète. Aussitôt dit aussitôt fait !!! En passant, je n'avais pas le droit de faire du cheval (dixit le rhumato), bon pas grave pas loin, et comme je suis bien trop petite pour monter dessus, euh je suis allée chercher l'escabeau. Hihihi nettement plus facile avec. Une fois dessus nous voilà parties sauf que Naya était énervée et au lieu de partir tranquille, elle est partie au trot en hennissant et du coup j'ai été déstabilée et bardi bardas, je me suis retrouvée à terre avec la jambe encore sur le dos Naya. Et là j'ai entendu un crac !!! aie mazette ma jambe, j'ai sûrement du me faire une élonguation du muscle enfin je suppose. Mais cela fait mal. Donc pas question de remonter dessus, j'ai l'ai emmenée dans le jardin afin qu'elle tonde un peu, mais bon j'avais Pablo. Le fameux Pablo tremblait de tous ses membres devant la barrière que j'avais installée. Je l'ai fait rentrer. Mais c'est que Tarane n'a pas supportée la venue de Pablo. Elle aboyait et montrait les dents et cet andouille de Pablo la chargeait. Décision prise de retourner à la case départ, les ranmener dans la plaine.

 

SPM-22.09.11-017.jpg

 

Le chemin que je prends, est bordé de rosiers sauvages qui, à cette période de l'année, font des fruits rouges dont Naya raffole. Difficile de la faire avancer dans ces conditions. Remarquez cela me laissait le temps de voir qu'Epona était particulièrement énervée à son pieu et qu'elle tournait dans tous les sens à vive allure. Ouf Naya arrête de manger et nous repartons et là qu'est ce que je vois au loin, Epona qui arrive à démonter son pieu et qui arrive au grand galop avec la ligne, le pieu. Pas le temps de dire ouf je me retrouve coincée entre les deux, car Epona avait besoin de se rassurer en allant téter. En plus je ne voulais pas lâcher la longe de Naya, le sac d'épluchureset je voulais arriver à attraper la ligne d'Epona.

 

Naya-et-Epona.jpg

 

Vous parlez d'un cirque !!! Pendant ce temps Pablo surveillait !!! Je peux vous assurer que la tension commençait à monter chez moi. Car en plus le terrain n'est pas sec et donc on s'enfonce, enfin tout pour plaire. Je suis arrivée, une ligne dans chaque main, le paquet d'épluchures en plus,à remettre tout le monde à sa place. Mais cela fut dur dur. En plus inutile de vous dire que j'ai du mal à marcher. Je suis rentrée à la maison et je me suis effondrée dans le canapé. Aujourd'hui, j'ai un peu de mal à me mouvoir !!! Je termine par une photo que je viens de prendre. C'est une photo d'une photo. Vous allez découvrir Nayaa peu près au même âge qu'Epona et Héloïse avait 12 ans à l'époque. Mon dieu que le temps passe.

 

 

Hélo et Naya

Repost 0
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 14:33

 

Bonjour à tous et toutes,

 

Vous n'aurez pas de photos de notre ciel aujourd'hui, je ne sais pas où il est !!! La brume est encore très présente, accompagnée de pluie et d'orage. J'ai d'ailleurs fait rentrer Tarane vers 6 h ce matin qui avait peur et donc elle n'arrêtait pas d'aboyer. Voici une photo qui date de deux mois. Vous vous rappelez ?

 

20.03.11-Naya-009.jpg

 

Les voici maintenant deux mois plus tard !!!

 

28.05.11-001.jpg

 

Alors qu'en pensez-vous ?

 

 

 

2psk5lx

Repost 0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 00:00

Lundi matin, j'avais rendez-vous avec Thierry afin qu'il ferre Naya. Sur Saint-Pierre, nous n'avons pas proprement dit un maréchal ferrant. Bon nombre de propriétaires ferrent eux-mêmes leurs chevaux. Thierry a suivi des cours en métropole et s'y prend très bien avec les chevaux.

 

23.05.11-Ferrage-001.jpg

Une technique délicate : La première tâche du maréchal-ferrant consiste à enlever les anciens fers des sabots de l'animal. A l'aide de tricoises, sortes de tenailles à long manche, il descelle les clous et ôte les vieilles pièces d'acier. Pour éviter que la corne qui a poussé ne perturbe l'équilibre du cheval, l'excédent est coupé avec un boutoir et un " rogne-pied " : une lame adaptée, tapotée à l'aide d'une mailloche considérée comme le marteau typique du maréchal-ferrant (appelé également brochoir ou marteau à ferrer). Cette opération intitulée parage du sabot est l'action principale. Elle s'accompagne du nettoyage de la " fourchette ", ce coin de corne molle à la face inférieure du sabot, grâce à une rainette. Les bords des sabots peuvent ensuite être limés à la râpe. Le cheval ainsi soigné saurait tout à fait rester " pieds nus " si son cadre de vie (en plein champ ou terrain tendre) et la saison (l'hiver, à l'abri) le lui permettent.

 

 23.05.11-Ferrage-002.jpg

 

23.05.11-Ferrage-004.jpg

 

23.05.11-Ferrage-005.jpg

 

Le ferrage est l'acte second des soins apportés aux sabots. Aussi méticuleuse sans doute que le parage, la méthode emploie des fers chauffés dans une forge à gaz, rougis pour marquer la corne. La trace que laisse le fer chaud sur le sabot indique précisément l'adaptation qu'il est nécessaire d'apporter au fer pour aller parfaitement au pied. Pour autant, le chauffage n'est pas incontournable, le ferrage peut s'effectuer à froid. Mis en place, la pièce est brochée avec des clous incurvés à tête carrée, façonnés et plantés de sorte que leurs pointes s'extraient du sabot. Il s'agit de ne pas blesser le pied du cheval. Lorsque le clou sort, il est coupé et replié sur le haut du sabot. A chaque fois, il conclut son oeuvre de la même façon : une observation méticuleuse de la démarche de l'animal pour s'assurer que le travail est bien fait. Cela confirme ou non la pose correcte des fers. A St Pierre c'est la deuxième solution qui est prise.

 

23.05.11-Ferrage-006.jpg

 

23.05.11-Ferrage-007.jpg

 

Le maréchal-ferrant est un artisan dont le métier consiste à ferrer les pieds des chevaux et autres équidés et à s'occuper de leur parage. Le ferrage des bovins de trait est aujourd'hui rarement pratiqué. Il existe environ 1600 maréchaux-ferrants en France.

Métier vieux de plus de 3000 ans, le terme de maréchal provient de l'ancien français Marhskalk qui désignait un domestique qui soignait les chevaux. Le mot maréchal a ensuite pris deux sens différents : celui désignant l'artisan chargé de ferrer les chevaux et l'autre qui désigne l'officier préposé aux soins des chevaux. Le mot maréchal-ferrant a été ensuite créé pour distinguer ces deux métiers.

 

23.05.11-Ferrage-008.jpg

 

23.05.11-Ferrage-009.jpg

 

Pour être un bon maréchal ferrant,

Il faut connaître l'anatomie particulière du cheval, de ses membres et de ses pieds, les "défauts d'aplomb", ainsi que les différentes causes de boiteries et apprendre comment parer le pied, ou sabot.

Il faut apprendre à forger, car si les maréchaux ferrants ne forgent que rarement les fers qu'ils utilisent, il faut toujours "tourner", ou ajuster les fers à la forme des pieds du cheval. En orthopédie il est fréquent de devoir fabriquer des fers, que la pathologie exige et qui ne se trouvent pas forcément dans le commerce et/ou qui ne sont pas sous la main lorsque le maréchal en a besoin.

Il faut être patient et attentif afin de pouvoir manipuler les chevaux. Le maréchal ferrant est souvent connu pour sa capacité à se faire respecter des chevaux.

Avoir une bonne condition physique car le métier réclame une bonne résistance physique pour tenir les pieds et travailler pendant de longs moments en position genoux fléchis et dos courbé.

Et il faut aussi admettre que tous les chevaux ne sont pas forcément coopératifs, et que cela ajoute encore à la pénibilité du métier, réputé « physique ».

Enfin, il faut être disponible, car de même que les vétérinaires, les maréchaux ferrants sont parfois appelés pour des cas d'urgences, tels que des fourbures ou des abcès, qui requièrent des interventions rapides.

Ce métier exige des connaissances, une bonne habileté manuelle, de l'observation, de la réflexion et une grande disponibilité.

 

23.05.11-Ferrage-011.jpg

 

23.05.11-Ferrage-012.jpg

 

23.05.11-Ferrage-013.jpg

 

23.05.11-Ferrage-014.jpg

 

23.05.11-Ferrage-015.jpg

 

L'article est un peu long, mais j'ai voulu qu'il soit le plus complet possible.

 

23.05.11-Ferrage-010.jpg

C'est un métier qui ne m'aurait pas déplu !!! Mais il faut être jeune et costaud pour l'exercer !!!

 

 

2psk5lx

Repost 0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 13:59

Bonjour à tous et à toutes,

 

Pas la peine que je prenne le ciel en photo aujourd'hui, je ne vois pas où il est !!! Brume et fortes pluies. Alors c'est l'occasion de vous donner des nouvelles de Naya de d'Epona.

 

250937_2049490925322_1485945930_2354290_427333_n.jpg

 

Epona grandit très vite je trouve, elle a déjà 2 mois. C'est un beau morceau. Naya commence à retrouver la ligne. Les chevaux sont dehors donc plus les allers et retours à l'écurie. Par contre il faut continuer à leur apporter du foin car il n'y a pas assez d'herbe pour les nourrir.

 

19.05.11-SPM-001.jpg

 

Naya a pratiquement revêtue son poil d'été. Afin de ne plus avoir de problèmes de clôture avec Epona, le problème est résolu, Naya est au pieu et ainsi Epona peut se balader là où elle veut. Quand les chevaux sont au pieu on les change régulièrement de place en fonction de l'herbe.

 

19.05.11-SPM-006.jpg

 

Epona a un petit caractère bien trempé !!! Elle passe plus de temps à vagabonder et aller voir les autres chevaux qu'avec Naya.

 

250978_2049486765218_1485945930_2354281_6149939_n.jpg

 

Quand Mademoiselle est décidée, Mélanie a droit à des instants de tendresse. Je vous souhaite une bonne journée à tous.

 

 

 

2psk5lx

Repost 0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 00:00

 

La Bernache du Canada (Branta canadensis)est une espèce de grands oiseaux de la famille des anatidés. Elle est la plus grande des bernaches, ou oies noires.

Au Canada, elle est couramment appelée outarde, terme réservé en Europe aux Otididae. Le cou, le bec et la tête sont entièrement noirs hormis les joues et la gorge qui sont blanches. La queue est noire, le croupion et le bas-ventre blancs, le reste du corps brun-gris avec des liserés plus clairs.

 

Carte de répartition de l'espèce

 

Le régime alimentaire de la bernache du Canada est végétarien : plantes aquatiques, céréales, graminées.

 

 

Bernaches-1_du_15-04-11.jpg

 

Nous avons des couples de bernarches sur Miquelon Langlade, par contre je ne sais pas si elles sont uniquement de passage ou si elles y vivent à l'année longue. Les photos ont été prises sur Langlade, et je vous assure que c'est beau à voir.

 

signature 34

Repost 0
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 01:00

17.04.11SPM-003.jpg

 

Voici mes aventures de dimanche avec Naya et Epona. Le matin j’avais pris soin de prendre le foin du midi et d’aller le déposer dans le parc qui se trouve dans la plaine en face de chez moi. Quand je dis plaine, c’est un bien grand mot car c’est un peu d’espace autour de l’étang. Vers 11 heures je pars récupérer mes deux belles. Ouf quelqu’un était là pour m’aider à embarquer sur Naya à cru. Oui l’histoire en montant sur la remorque c’est bien mais bon. Me voici partie avec les deux sans rencontrer personne. Ce qui n’est pas plus mal car avec Epona cela n’est pas toujours évident. Nous arrivons sans encombre. Naya heureuse comme tout se roule dans l’herbe et me voyant dans le parc avec un sac, elle n’a pas trainé pour rentrer dedans. Collation avec son grain et après découverte du foin. Tout va bien je peux les laisser. En plus pas de soucis, je peux les voir de chez moi.

 

17.04.11SPM-007.jpg

 

Ce que d’ailleurs je ne manque pas de faire, un œil sur l’écran et un œil vers la fenêtre. Il devait être aux alentours de 15 h au moment où béate j’admirai de loin Epona partir dans des galops effrénés, des sauts, des cabrioles etc. Quelle ne fut pas ma joie quand j’ai vu la mère et fille galoper ensemble sauf sauf que Epona s’est prise dans la clôture et au lieu de reculer, elle a forcé, les isolateurs ont sauté, le fil avec !!! Mon sang n’a fait qu’un tour quand j’ai vu que Naya s’était rendu compte de l’ouverture. Je l’ai vue redresser la tête, la queue et partir au grand galop.

 

17.04.11SPM-004.jpg

 

Aie aie !!! Je savais bien où elle allait. Ni une ni deux, je saute dans mes vêtements, dans la voiture de mon époux, et oui la mienne était restée à l’écurie et je fonce vers celle-ci direction le lieu où se trouve Matob l’étalon !!! Et évidement qui je vois : Naya faisant de signes très suggestifs à Matob. Je pars en courant, Matob essaye de commencer sa petite affaire, moi je prends Naya en longe et la tire de toutes mes forces, avec l’étalon à moitié sur elle !!! Pas le temps de réfléchir dans ces cas là. Cela fut un coït interrompu !!! Du moins je l’espère pfffff. Elle savait qu’elle avait fait une bêtise car elle ne voulait pas me regarder !!! Je l’ai remise dans le parc de l’écurie attachée à son pieu !!! Je peux vous assurer que j’ai piqué un sacré sprint et qu’après coup j’avais les genoux qui faisaient des castagnettes !!!

 

17.04.11SPM-002.jpg

 

Quand à Epona je vais lui tordre le cou, il n’y a pas une journée où je ne la retrouve pas en dehors du parc !!! Elle sait en sortir mais ne trouve pas comment rentrer. Je passe mon temps à refaire la clôture et cela commence à m’échauffer les oreilles moi je vous le dis. Mais heureusement, j’ai papy qui veille et l’empêche d’aller trop loin. Dès qu’il voit que je la remets dans le parc, il s’en va vivre sa vie. Il est vraiment incroyable avec Epona. Alors vous voyez je mène une vie de célibataire très riche, pas le temps de s’ennuyer. Moi je vous le dis, le soir quand je me couche, je suis bien contente !!!

 

2psk5lx

 

Repost 0
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 01:00

 

phoques_presentation.jpg

 

Phoque veau-marin, Phoca vitulina

Présent sur toutes les côtes de l'archipel, jusque même dans le port de Saint-Pierre, l'espèce possède deux sites de reproduction: les côtes escarpées du Sud-ouest de Langlade où naissent chaque année quelques jeunes et surtout la lagune du Grand Barachois à l'intérieur de laquelle un banc de sable se découvre à marée basse. C'est sur ce banc que les jeunes naissent de la mi-mai à la mi-juin.

En 1980, 58 nouveaux nés, chiffre sous-estimé, étaient dénombrés dans une population de 308 phoques (Poupin, 1981). En juin 1983, 400 à 500 phoques y stationnaient, une centaine de jeunes seraient nés (J. Lawson et E. Perry, comm. pers.). Le 8 juin 1986, nous dénombrions entre 350 et 400 phoques. le 9 juillet, du Cap Bleu au Trou à la Baleine, (Sud-ouest de Lan-glade), 124 étaient comptés. Chaque année, des jeunes sont trouvés morts (8 en 1981, 5 au moins en 1984), abandonnés par les mères à la suite de dérangements par l'homme ou tués par les hélices de bateaux.

Seule colonie reproductrice dans la région de Terre-Neuve, le Grand Barachois est également un site privilégié unique en Amérique du Nord pour les études publiées depuis 1980 par les chercheurs de l'Université Memorial de St.-Jean de Terre-Neuve. Des observations effectuées au printemps à partir d'affûts installés près des sites où naissent les phoques ont porté principalement sur les relations auditives entre la mère et son jeune (voir bibliographie). Elles évoluent maintenant vers l'étude de l'organisation de l'accouplement. Celui-ci se déroulant sous l'eau, des méthodes indirectes par analyse chromosomique d'échantillons sanguins sont employées.

En hiver, des animaux fréquentent toujours le site souvent englacé à cette saison: 50 à 100 individus (selon Poupin 1981), ce qui n'exclue pas des rassemblements plus importants: 230 le 13 février 1984, 148 le 26 janvier 1985, 210 le 30 janvier 1986.

N'ayant jamais fait l'objet d'une chasse commerciale dans le passé, le Veau-marin possède aujourd'hui le statut d'espèce protégée dans la législation française . Il jouit de ce fait d'une relative tranquillité. Celle-ci est menacée par une circulation croissante sur le site en période estivale et par la construction de cabanes sur le pourtour du site dont le plan d'eau est par ailleurs réserve de chasse depuis 1980. La présence de cette espèce est un atout indéniable déjà exploité pour le développement du tourisme dans l'archipel.

 p1020111.jpg

Phoque gris, Halichoerus grypus

 

Cette espèce, présente de mi-mai à mi-novembre avec un pic en automne, ne se reproduit pas dans l'archipel. La littérature fait état d'une estimation quelque peu exagérée de 1000 individus fréquentant l'archipel (Mansfield 1967). Lawson et Perry (1985) estiment de 50 à 100 leur nombre dans le Grand Barachois (19), où ils forment souvent un groupe séparé de l'autre espèce. Quelques individus fréquentent également la côte nord du Cap de Miquelon, quelques dizaines le Sud-Ouest de Langlade: 38 furent comptés le 9 juillet 1986 du Cap Bleu au Trou à la Ba-leine. Article porté à votre connaissance par Roger Etcheberry que nous remercions de son aide.

 

Phoques_du_15-04-11.jpg

 

 

signature 4

Repost 0
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 00:38

 

Un buttereau est un amas de sable qui protège les baies intérieures des assauts de la mer. Beaucoup de chevaux partent à partir du mois d'avril dans les buttereaux pour rentrer en décembre. Mais ils ne restent pas spécifiquement dans ce lieu. Ils naviguent entre Langlade et Miquelon, en fonction de la nourriture. Cela a des avantages, ils retrouvent une semi liberté, ils ont une nourriture abondante et verdoyante. Il y a aussi des inconvénients, enfin pour les propriétaires de juments, qui nvariablement,  reviennent pleines. Il faut savoir qu'une jument qui vient de pouliner est prête à accueillir le mâle dans les 8 jours qui suivent. La durée de gestation est de 11 mois. Envoyer les chevaux sur Miquelon-Langlade est toujours une aventure. Voici un diaporama que j'ai réalisé qui va bien vous expliquer.

 

 

Les chevaux partent de Saint-Pierre. Nous emmenons en général la bétaillière sur le quai la veille. L'Aldona prend la mer et met environ 4 heures pour rejoindre Miquelon. Tout cela en fonction des conditions météo. Car par exemple s'il y a des vents d'est il ne peut pas accoster dans le port de Miquelon car le bateau ne possède pas d'hélices d'étraves. Disons que les chevaux sont amenés sur le quai le lundi pour 13 h. Vous de votre côté, le mardi matin soit vous prenez le bateau ou l'avion pour vous rendre sur Miquelon. Puis nous attendons l'arrivée du bateau. Si tout se passe bien, vous emmenez vos chevaux sur Langlade et le soir vous reprennez le bateau pour St Pierre. Mais ce n'est pas toujours le cas. Les 1eres photos du diaporama remontent à quelques années et cette fois-là, l'aldona avait pris du retard et du coup nous n'avions pas pu avoir le bateau. Le lendemain, les conditions météo ne permettaient pas à l'avion d'atterrir. Nous sommes restés sur Miquelon-Langlade pendant 3 jours avant de pouvoir regagner St Pierre et par nos propres moyens. Un ami est venu nous chercher directement sur Langlade en plate. Je peux vous assurer qu'en ce mois d'avril, la traversée ne fut pas de tout repos. Remarquez je n'ai pas eu peur, on ne voyait rien tellement il y avait de la brume. Par contre j'ai bien senti que la mer était mauvaise. Malgré tout cela reste un excellent souvenir.

 

2psk5lx

Repost 0
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 00:19

 

13.04.11-Epona-002.jpg

 

Vous découvrez Epona et Mélanie, sa propriétaire. Je vous disais que nous allions avoir une belle journée et cela fut le cas. J'ai fait une super balade dans la montagne. Je suis obligée de trouver des endroits retirés car sur le bas côté de la route avec Epona c'est dangeureux. Epona a bien suivi malgré les difficultés et toutes les nouvelles découvertes.

 

13.04.11-Epona-004.jpg

 

Elle s'apprivoise de plus en plus. Nous la brossons tous les soirs et arrivons à la caresser partout. Comme cette jolie demoiselle a un mois, il était temps de lui offrir son 1er cadeau. Veuillez escuser le manque de netteté de la photo qui suit mais Epona ne faisait que secouer la tête.

 

13.04.11-Epona-006.jpg

 

Nous étions heureuses car nous n'avons eu aucun mal à lui mettre son licol, bon je vous l'accorde, il est encore un peu grand !!! Nous lui avons retiré quand elle est rentrée dans le box. Chaque jour, nous lui laisserons un peu plus longtemps, afin qu'elle s'habitue en douceur à ce nouvel apparat. Une journée s'achève pour moi avec de merveilleux moments passés dans la nature. J'ai eu le temps d'admirer pendant les pauses tétées !!!

 

 

2psk5lx

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de alhemax-au-gre-du-vent.over-blog.com
  • Le blog de alhemax-au-gre-du-vent.over-blog.com
  • : Après 14 ans sur l'archipel de St Pierre et Miquelon, je vous invite à découvrir la Bretagne au travers de mon regard, de mes coups de coeur et tout cela avec humour. Bienvenue
  • Contact

Arvag (La vague)

 

 

SPM Avril 06 - Langlade 002Fais que chaque heure de ta vie soit belle.

 Le moindre geste est un souvenir futur.

816bcwuj 

Recherche

Photos

Tambours du 16-02-11Realisation du 17-02-11

 

 11.02.11 SPM 00503.02.11 SPM2 016

Realisation du 07-02-11Realisation du 05-02-11

03.02.11 SPM3 00115.02.11 SPM2 005

Bateaux du 24-02-11Bateaux

Cabestan du 11-03-11Naya du 05-03-11

Végétation du 03-03-11Coucher