Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 00:00

 

 

 

 

titani15.jpg

 

Cent ans après le naufrage du Titanic, les événements en Nouvelle-Écosse abondent

 

Des expositions, une croisière anniversaire… La taille de l’espace d’exposition du musée maritime d’Halifax a triplé depuis 1997.

 

90875311titanic-jpg.jpg

 

Le Titanic était déjà probablement l’épave la plus célèbre de tous les temps, et ce, avant même que la superproduction de 1997 (le film au revenu brut le plus élevé de l’histoire, avec 1,8 milliard) ne réveille toute une industrie du tourisme autour du célèbre paquebot. Pendant l’année qui a suivi la sortie du film par exemple, le musée maritime de l'Atlantique, situé à Halifax, en Nouvelle-Écosse, a vu passer le nombre de visiteurs de 113 000 à 250 000, l’une de ses expositions intitulée « Titanic : l'insubmersible et Halifax » étant consacrée au navire.

 

titani14.jpg

À l’approche du 15 avril 2012, centième anniversaire commémorant la date à laquelle le paquebot « insubmersible » coula dans les eaux de l’Atlantique Nord, emportant avec lui quelque 1 500 vies sur les 2 200 passagers à bord, on constate un regain d’intérêt pour le Titanic. Même si la plupart d’entre nous ne nous joindrons pas à la croisière anniversaire qui suivra le même itinéraire que celui du paquebot marqué par le sort, d’autres options restent disponibles.

 

12.jpg

Au musée maritime, où l’on peut déjà s’asseoir dans une chaise longue pour se faire une idée de ce que se prélasser sur l’un des ponts du Titanic voulait dire, la taille de l’espace d’exposition consacré au Titanic a triplé depuis 1997. Parmi les projets prévus par le musée pour le centenaire figure une exposition sur des câbliers, notamment les navires Mackay-Bennett et Minia basés à Halifax, qui furent engagés par les propriétaires du Titanic, la White Star Line, pour retrouver les corps des naufragés.

 

20120320-171949-g.jpg

Sur les 209 cadavres du Titanic qui arrivèrent à Halifax (sur les 328 retrouvés), 150 sont enterrés dans la ville : 19 au cimetière catholique Mont Oliver, 10 au cimetière juif du Baron de Hirsch et 121 au cimetière Fairview. Les amateurs du film Titanic déposent souvent des fleurs, des cœurs ou des poèmes sur la tombe du héros de fiction, Jack Dawson, enterré à Fairview et simplement identifié sous le numéro 227 : « J. Dawson/ mort/ 15 avril 1912/ 227».

http://nouvelle-ecosse.com/fr/home/default.aspx

 

 


 

 

C'est une commémoration très importante qui va attirer beaucoup de monde.

 

titanic1.png

Repost 0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 00:00

 

Edmundston1-021.JPG

 

En nous promenant dans la ville d'Edmundston, nous avons découvert les sculptures de Mr Albert Deveau. Ses oeuvres sont en bois et taillées à la tronçonneuse. Elles représentent les différentes nationalités qui ont peuplé le New-Brunswick.

 

Edmundston1-022.JPG

 

Edmundston1-023.JPG

 

Edmundston1-024.JPG

 

Edmundston1-025.JPG

 

Pour la photo suivante, veuillez m'escuser mais pas moyen de me rappeler le nom !!! Même en faisant des recherches. Alors si quelqu'un a une idée ???

 

Edmundston1-026.JPG

 

Les trois peuples autochtones du Nouveau-Brunswick sont les Micmacs, les Malécites et les Passamaquoddys. Ces peuples font partie de la famille algonquienne.

 

Edmundston1-027.JPG

 

 

Je termine par une de ses sculptures qui se trouve à l'entrée du parc, avant le prendre le pont de fesse dont je vous ai parlé l'autre jour. Et là pas besoin de mettre de nom tout le monde reconnaître le Père Castor !!!

 

Edmundston1-004.JPG

 

Personnellement, je trouve ces sculptures originales et fort sympathiques.

 

 

signature 34

Repost 0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 00:00

 

Edmundston1-009.JPG

 

Voilà quelques photos prises lors de notre séjour chez Héloïse. Nous allons découvrir cette ville canadienne située au New Brunswick.

Edmundston est la ville la plus peuplée 18 000 habitants de la Vallée du Haut-Saint-Jean.

À l’origine de la colonisation, Edmundston se nommait Petit-Sault (petite chute).

Incorporée en 1905, la ville est nommée en l’honneur d’un ancien gouverneur du Nouveau-Brunswick, Sir Edmund Walker Head. Avant l’arrivée des colons, les Amérindiens appellaient l’endroit Madoueskak : la terre des porcs-épics.

L’exploitation forestière a marqué l’histoire de la ville et entraîné son essor. En 1917, une usine de pâte et papier est construite par la compagnie Fraser. Des tuyaux servant à écouler la vapeur relient la ville à une usine de sa voisine américaine du Maine, Madawaska.

 

Edmundston1-005.JPG

 

La rivière Madawaska prend sa source dans le lac Témiscouata, à environ 150 mètres d'altitude. La rivière suis un cours sinueux orienté généralement vers l'est. La rivière traverse successivement Dégelis, au Québec, puis la paroisse de Saint-Jacques et Edmundston, dans le comté de Madawaska, au Nouveau-Brunswick. La rivière se jette en rive gauche du fleuve Saint-Jean dans le centre-ville d'Edmundston et face à la ville américaine de Madawaska.

 

Edmundston1-006.JPG

 

La colonisation des régions entourant la rivière débute vers 1785. Les premiers colons y défrichent des terres pour subvenir à leurs besoins primaires. Cependant, c’est l’industrie du bois qui fait la gloire de la rivière. C’est ici que les premiers arbres ont été coupés pour l’industrie navale canadienne, et c’est sur la Madawaska que a débuté l’industrie forestière canadienne.

 

Edmundston1-013.JPG

 

Edmundston1-014.JPG

 

Edmundston1-016.JPG

 

Puis, les années passent et les deux activités principales pratiquées dans la région se résument à l'agriculture et le travail en forêt. Le printemps est un temps idéal pour la drave, soit le transport du bois par flottage. Cette technique assurait le transport des billots de bois jusqu'à destination et plusieurs draveurs surveillaient le cheminement du bois. Avec les années, l'industrie forestière du Madawaska prend de l'ampleur, de nombreuses scieries ont fait leur apparition, puis plusieurs moulins et même une usine se sont construits.

 

usine_fraser.jpg

 

Edmundston est aussi une importante ville universitaire qui abrite les édifices de l’Université de Moncton - Campus d’Edmundston. Au centre-ville, des panneaux d’interprétation historique sont visibles un peu partout. On y trouve des planches qui racontent l’histoire de la ville. La Place de l’Hôtel-de-ville, la promenade Emmerson, le pont piétonnier, la Place de l’Artisan, la Marina Fraser et les aires de repos, à proximité de la rivière Madawaska, constituent des lieux de promenade agréable.

 

diapo_ARCH_divers_1066.jpg

 

Petite découverte de la ville dans laquelle aura vécu 4 ans et qu'elle quittera fin juillet avec pleins de souvenirs.

 

 

signature 34

Repost 0
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 00:00

 

Lors de notre séjour sur Edmundston, Héloïse nous a fait découvrir son lieu de travail. Elle a été embauchée pour l'été dans la compagnie Irving qui est une grosse compagnie forestière. L'exploitation de la forêt y est intense. La compagnie fonctionne 365 jours sur 365 et 24 h sur 24 h. Ils ne connaissent pas les 35 heures, mais plutôt les 40 à 45 heures semaine, pour 15 jours de congés payés. Elle commence ses journées à 7 h et les termine vers 17 h avec un rythme très soutenu. Je vous ai préparé un diaporama afin de vous mieux compte.

 

 

 

Voici une vidéolink trouvée sur le net qui vous permettra de découvrir l'abatteuse-façonneuse en action. C'est impressionnant.

Je comprends pourquoi le soir quand elle rentre chez elle, elle ressent de la fatigue. Pour le moment le temps est agréable, mais d'ici peu les températures vont monter, jusqu'à des 30°. Pas question de travailler en petite tenue car il y a des nuages de petites mouches piquantes ainsi que de moustiques. Donc elle est habillée en conséquence avec par dessus son casque de travail une moustiquaire. Nous avons été très heureux de découvrir son environnement. Sans faire attention en l'espace de 3 heures, nous avons du faire plus de 200 kms !!! Il faut dire que le domaine forestier est immense. J'espère que cela vous aura intéressé.

 

 

signature 10

 

 

Repost 0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 00:00

12.05.11-Edmundston-004.JPG

 

Après la célébration à l'église nous nous sommes tous retrouvés pour la collation des diplômes, printemps 2011.

 

Univ1.jpg

 

Je vais reprendre le message du recteur et vice-chancelier que je vais entrecouper de photos. Par contre les photos à l'intérieur sont un peu sombres.

027.JPG

 Chères finissantes et chers finissants,

La collation des diplômes couronne aujourd'hui vos efforts, votre tenacité et votre volonté de vous dépasser sur les plans académique et personel. En cette journée de célébration, les parents et les amis, le corps professoral et les membres de la communauté universitaire partagent votre sentiment de fierté.

 

Profs-1.jpg

 

Cette cérémonie marque aussi le passage à une nouvelle étape de votre vie remplie de promesses et de nouveaux défis. Pour ma part, j'éprouve toujours un énorme plaisir à vous remettre votre diplôme en mains propres, car ce moment symbolise aussi la réalisation de la mission de l'Université.

 

creation-photos-5053a.jpg

 

En choisissant de faire vos études à l'Université de Moncton, campus d'Edmundston, vous avez manifesté votre confiance envers notre institution et nous vous en sommes reconnaissants. Je vous invite à revendiquer avec fierté votre rôle d'ambassadrice et d'ambassadeur de votre alma mater, une instituion est le fruit d'un effort collectif remarquable.

 

038.JPG

 

Je vous encourage à faire face à l'avenir avec le même enthousiame et la même détermination que vous avez déployés tout au long de ce parcours qui vous a mené à l'obtention de votre diplôme. Visez l'excellence dans votre carrière comme dans tous les aspects de votre vie. Le monde est rempli d'occasions, il n'en tient qu'à vous de les saisir.

 

040.JPG

 

Au nom de notre communauté universitaire, du chancelier Louis R. Comeau et de Maître André G. Richard qui assiste ce printemps à ses premières collations des diplômes à tire de président du Conseil des gouverneurs de l'Université de Moncton, je vous offre mes sincères félicitations.

Que votre passage à l'Université de Moncton, vous amène à réaliser vos rêves et votre plein potentiel.

Yvon Fontaine - Recteur et vice-chancelier.

 

045.JPG

 

 

Notre fierté se voit sur nos visages !!!

 

046.JPG

 

Je terminerai par la mosaïque des étudiants qui restent au sein de l'université. Vous constaterez en regardant les photos que les couleurs du haut de la toge est différent. Chaque couleur correspond à la branche choisie. Pour les forestiers évidement le coloris est vert.

 

051.JPG

 

052.JPG

 

Cette journée restera à jamais gravée dans ma mémoire et dans mon coeur. Elle fut bien sûr empreinte d'émotion et de fierté. Mais au délà de ces dimensions, j'ai éprouvé une grande sérénité. J'ai eu le sentiment de passer le flambeaux à toute cette belle jeunesse. Voilà 22 ans, Héloïse montrait le bout de son nez et aujourd'hui j'ai devant moi une femme épanouie et confiante en l'avenir. J'ai accompli une partie de ma tâche et j'en suis fière. J'ai été très heureuse de pouvoir assister à ce style de cérémonie et ai regretté que cela n'existe pas en France. J'ai aime la manière dont tous ces étudiants ont été mis à l'honneur en cette journée qui est une forme de rite de passage. Nous avons besoin de repères dans la vie et je crois que celui-là en fera partie pour Héloïse. Voici encore un trésor que je vais pouvoir enfouir au fond de mon coeur.

 

 

signature 10

Repost 0
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 00:00

La journée du 14 Mai 2011 a commencé par une célébration eucharistique en l'Eglise Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.

 

zp_nddsd.jpg

 

Mot de bienvenue,

 

 Parents et amis, bonjour et bienvenue à cette célébration eucharistique.

C'est dans la joie que les étudiantes et étudiants finissants de la 59ème promotion de l'UCME veulent présenter à Dieu leurs prières. Nous voyons dans cette célébration une ocasion spéciale de remercier le Seigneur de nous avoir guidés durant nous études universitaires.

 Nous voulons aussi rendre hommage à nos parents, nos amis et notre communauté pour leur appui et leurs encouragements tout à long de nos études.

 En ce jour, célébrons ensemble notre réussite et n'oublions surtout pas, comme l'a si bien dit Robert Half : "La persévérance, c'est ce qui rend l'impossible possible..."

 Offrons au Seigneur nos réalisations et demandons-lui de nous accompagner dans notre cheminement de vie et de carrière.

 Accueillons maintenant, les étudiantes et étudiants finissants de la promotion 2011 et le président de notre célébration, Mgr Gérard Dionne.

 

013.JPG

 

A ma grande joie, l'église était bien chauffée. Ouf car franchement, les églises glaciales, j'ai un peu de mal.

 

020.JPG

 

Les étudiants sont arrivés en procession tous revêtus de leur toge noire mais sans disctintion comme nous le verrons après, à la remise des diplômes.

 

 

022.JPG

 

La célébration fut très simple mais très digne et l'homélie de Mgr un vrai petit bijou. Un monsieur âgé de 82 ans avec une vivacité d'esprit remarquable. Sur la photo de l'église vous pouvez voir les marches qui m'ont jouées des tours à la sortie !!! Le prochain article sera consacré à la remise des diplômes.

 

signature 10

 

Repost 0
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 01:10

02.04.11-Mer-005.jpg

 

Effectivement, la journée ne fut pas très belle. La photo a été prise ce soir, et après la pluie de ce matin, en fin d'après-midi, nous avons essuyé quelques grains de neige. J'avais un peu tendance à me plaindre, mais je viens de rececoir des photos d'Héloïse qui est sur le Canada à Edmunston et qui devait se rendre hier sur Frédéricton.

 

carte_nb.jpg

 

Vous avez repéré Edmunston, en haut à gauche sur le fond gris, qui représente le Nouveau-Brunswick. A gauche du NB, c'est la province de Québec et en bas à droite, en vert, la Nouvelle-Ecosse. Il n'y a pas trop le choix pour l'itinéraire, c'est la transcanadienne. Normalement il faut environ 2 h 30 pour se rendre à Frédéricton sauf que !!! et vous allez comprendre. Voici les photos qu'Héloïse a prises de l'intérieur du van.

 

CP-3-0007.JPG

 

CP-3-0010.JPG

Les camions sont à l'arrêt et ne peuvent pas repartir. Le gars a sorti sa pelle, tiens il n'y a pas que moi, afin d'aller chercher de la terre sur le bas côté, pour la mettre sous les roues et peut-être ainsi pouvoir repartir.

 CP-3-0011.JPG

CP-3-0019.JPG

 

Plus le temps passe plus la visibilité se restreint. Ils ont mis 4 h 30 en roulant à 40 kms/h. En peu de temps, il est tombé 30 cms de neige. Mais pourquoi se rendaient-ils à Frédéricton ? Ils allaient à l'Université du Nouveau-Brunswick (UNB) pour ce qu'ils appellent la remise des joncs pour les finissants.

 

jonc-ifc

Héloïse a reçu celle de droite, avec le sapin, symbole des forestiers.

Historique

La toute première cérémonie de remise des anneaux d'argents a eu lieu en 1953 à l'Université de la Colombie-Britannique (UBC), et avait été organisée par la classe de diplômés de foresterie et de génie forestier. Cette pratique est devenue une tradition à l'UBC et dès 1961, elle a été adoptée par les trois autres écoles de foresterie du pays (l'Université du Nouveau-Brunswick, l'Université Laval, et l'Université de Toronto). On a demandé au CIF/IFC d'assumer la responsabilité du programme, et en 1967 il est devenu un projet du Centenaire. Depuis cette date , tous les diplômés des programmes de baccalauréat reconnus par l'Institut ont reçu un anneau d'argent. En 2002, l'Institut était fier de souhaiter la bienvenue aux étudiants diplômés des écoles de techniques forestières. Les diplômés sont fiers de cette tradition nationale. Il est logique que l'Institut, en tant que seule organisation nationale des professionnels de la foresterie au Canada, honore les diplômés lors de cet événement.

 

Signification de l'anneau d'argent

 

L'Institut remet un anneau d'argent pour souhaiter la bienvenue au sein de la profession. Il s'agit d'un symbole associé à la fin des études au sein d'un programme de foresterie reconnu par le CIF/IFC. L'anneau d'argent est un signe évident qui unit les diplômés en foresterie à l'échelle nationale, un lien qui va au-delà des différences au niveau des responsabilités, de l'emploi, des provinces de résidence et de la langue. Les anneaux d'argent des diplômés de programmes de baccalauréat en foresterie portent un arbre légèrement en relief et les anneaux d'argent des programmes techniques de foresterie portent une feuille verte, tous deux étant un symbole de nos écosystèmes forestiers et de leurs valeurs intrinsèques.

L'anneau d'argent remis se porte habituellement à l'auriculaire de la main droite ou gauche (selon que la personne est droitière ou gauchère ). La pointe de l'arbre ou de la feuille qui semblent croître vers le bout du doigt, symbolisent la croissance des responsabilités professionnelles.

 Université du Nouveau-Brunswick

b5e48dabfeb2da3d070d35a6f143_grande.jpg

 

C'est la 1ère étape pour Héloïse. Le 14 Mai aura lieu la remise officielle de son diplome lors d'une grande cérémonie à laquelle nous assisterons avec je pense, beaucoup d'émotion.

 

signature 1

Repost 0
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 23:06
Image du Blog petitemimine.centerblog.net

 

Par l'intermédiaire d'une chanson, je voudrais vous faire découvrir un passage de l'histoire des Acadiens. J'avoue qu'avant je ne connaissais pas ce aspect historique.

Lors de la prise de possession par les Britanniques d'une partie des anciennes colonies française en Amérique, la déportation des Acadiens constituent une opération de nettoyage ethnique de grande envergure, compte tenu de la démographie à l'époque puisqu'elle a transformé la composition de la population des 3 provinces canadiennes, la Nouvelle Écosse, l'Ile-du-Prince-Edouard et le New-Brunswick.

  acadiens-deportation-image[1]

  

 

Charles Lawrence (gouverneur et commandant en chef de la Nouvelle-Écosse) décréta la déportation des Acadiens au mois de Juille 1755. A partir de là, tous les Acadiens devaient être déportés sans exception, il ne leur était même plus permis de porter un serment absolu à la Couronne Britannique.

Pour ceux qui souhaitent s'informer plus :

http://www.cours-quebec.info/index.php?option=com_content&view=article&id=98&Itemid=114

 Nombreux furent les acadiens qui élurent domicile à cette époque là sur l'île de Miquelon.

 

deportation

 

Marie-Jo Thério a repris une chanson qui aborde ce thème. Le titre de la chanson Evangéline. Je vous en donne les paroles et ensuite vous pourrez l'écouter. Cette chanteuse me donne des frissons. C'est un grand moment d'émotion.

 

 

0321c4b9

 

EVANGELINE 

 

 

Les étoiles étaient dans le ciel
Toi dans le bras de Gabriel
Il faisait beau c'était dimanche
Les cloches allaient bientôt sonner
Et tu allais te marier
Dans ta première robe blanche
L'automne était bien commencé
Les troupeaux étaient tous rentrés
Et parties toutes les sarcelles
Et le soir au son du violon
Les fille et surtout les garçons
T'auraient dit que tu étais belle

Evangéline, Evangéline

Mais les anglais sont arrivés
Dans l'église ils ont enfermé
Tous les hommes de ton village
Et les femmes ont dû passer
Avec les enfants qui pleuraient
Toute la nuit sur le rivage
Au matin ils ont embarqué
Gabriel sur un grand voilier
Sans un adieu, sans un sourire
Et toute seule sur le quai
Tu as essayé de prier
Mais tu n'avais plus rien à dire

Evangéline, Evangéline

Alors pendant plus de vingt ans
Tu as recherché ton amant
A travers toute l'Amérique
Dans les plaines et les vallons
Chaque vent murmurait son nom
Comme la plus jolie musique
Même si ton coeur était mort
Ton amour grandissait plus fort
Dans le souvenir et l'absence
Il était toutes tes pensées
Et chaque jour il fleurissait
Dans le grand jardin du silence

Evangéline, Evangéline

Tu vécus dans le seul désir
De soulager et de guérir
Ceux qui souffraient plus que toi-même
Tu appris qu'au bout des chagrins
On trouve toujours un chemin
Qui mène à celui qui nous aime
Ainsi un dimanche matin
Tu entendis dans le lointain
Les carillons de ton village
Et soudain alors tu compris
Que tes épreuves étaient finies
Ainsi que le très long voyage

Évangéline, Évangéline

Devant toi était étendu
Sur un grabat un inconnu
Un vieillard mourant de faiblesse
Dans la lumière du matin
Son visage sembla soudain
Prendre les traits de sa jeunesse
Gabriel mourut dans tes bras
Sur sa bouche tu déposas
Un baiser long comme ta vie
Il faut avoir beaucoup aimé
Pour pouvoir encore trouver
La force de dire merci

Evangéline, Evangéline

Il existe encore aujourd'hui
Des gens qui vivent dans ton pays
Et qui de ton nom se souviennent
Car l'océan parle de toi
Les vents du sud portent ta voix
De la forêt jusqu'à la plaine
Ton nom c'est plus que l'Acadie
Plus que l'espoir d'une patrie
Ton nom dépasse les frontières
Ton nom c'est le nom de tous ceux
Qui malgré qu'ils soient malheureux
Croient en l'amour et qui espèrent

Evangéline, Evangéline
Evangéline, Evangéline...

 

 

 656970ad

 

 

 

 

 

6bff7aa0
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de alhemax-au-gre-du-vent.over-blog.com
  • Le blog de alhemax-au-gre-du-vent.over-blog.com
  • : Après 14 ans sur l'archipel de St Pierre et Miquelon, je vous invite à découvrir la Bretagne au travers de mon regard, de mes coups de coeur et tout cela avec humour. Bienvenue
  • Contact

Arvag (La vague)

 

 

SPM Avril 06 - Langlade 002Fais que chaque heure de ta vie soit belle.

 Le moindre geste est un souvenir futur.

816bcwuj 

Recherche

Photos

Tambours du 16-02-11Realisation du 17-02-11

 

 11.02.11 SPM 00503.02.11 SPM2 016

Realisation du 07-02-11Realisation du 05-02-11

03.02.11 SPM3 00115.02.11 SPM2 005

Bateaux du 24-02-11Bateaux

Cabestan du 11-03-11Naya du 05-03-11

Végétation du 03-03-11Coucher