Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 00:00

 

Il y a des cadeaux qui n'ont pas prix. J'ai reçu de la part de ma tante la copie d'une lettre de mon grand-père maternel écrit en juillet 1944 envoyé depuis un camp de prisonnier.

Quand il est parti à la guerre maman avait 5 ans. Je vous retranscris cette lettre telle qu'elle est écrite, et donc avec toutes des fautes.

 

150px-Eingang_StaLag_IVB.JPG

 

Samedi 1er Juillet 1944

 

Chère femme et chères enfants,

 

Une petite lettre pour te dire que je nes pas resu de nouvelles depuis le 24 juin. En ce moment le morale nes pas bon avec tous se qu'il se passe en se moments enfins esperons dissi qu'elle que tan j'aurai une petite lettre ou car qui me fera plaisire et de vous savoir toutes les 3 en bonne santés. J'espère que ma lettre te parviendra juspour souettés une bonne fête, et je panserai à ma petite Huguette qui y a eut cest 10 ans le 24 juin. Je me rapelle se joure la et Arlette, je croi quelle ne prend pas le train pour aller travailler avec tous ces bombardemants, qu'elle reste a la maison car il me semble que vous ètes tranquilles à la maison, si vous vous deplacai pas tros.

Pour moi je ne cest pas si te les dit mon jugement et repotai au 17 août. Il en fon une histoire pour avoir coupés les barbelais, il faut bien les coupes si on veut se barai, car issi il n'y a que ca des barbelai, en atandant se nes pas ca qui me tracasse, cest des nouvelles de vous qu'il me faut. Recevai de celui qui panse toujoure a vous des grosses bises.

 


Gaston

 

J'ai été très émue de lire cette lettre et j'aime beaucoup le passage quand il parle des fils barbelés. Il ne manquait pas d'humour mon grand-père.

 

 

 

signature 43

Repost 0
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 00:00

 

wu5e3hza.gif

 

 

 

 

Il y a la tradition pour ce temps des fêtes et puis il y a ce que chaque famille vit. Je vais faire un retour arrière et me replonger dans mon enfance. J’ai vécu en région parisienne dans l'Essonne toute mon enfance et ma jeunesse. Ma sœur est arrivée alors que j’avais 8 ans et mes souvenirs ne prennent forme qu'à partir de ce moment là. Quelques petites brides avant … notamment le jour où à l’école un garçon m’a dit que le Père Noël n’existait pas !!! Je l’aurai étripé sur place celui-là. Évidemment, je n’ai rien dit à mes parents, peut-être avais-je peur de les décevoir. Mais en plus il y avait ma petite sœur, alors que n’aurais-je pas fait pour qu’Estelle découvre la magie de Noël …

 

TCF00696

Nous avions plusieurs rituels à la maison. Le sapin de noël était fait le 24 décembre !!! Mon dieu que c’était long d’attendre ce moment là… Quand enfin il arrivait, nous descendions avec papa à la cave chercher le sapin qui avait été acheté quelque temps avant. Papa l’installait sur son pied et enfin nous pouvions le monter dans le salon. Restait le moment magique d’ouvrir la vieille boite en carton toute poussiéreuse qui contenait les guirlandes, les boules et toutes les décorations. Ah ces fameuses boules que l’on devait manier avec précaution pour quelles ne se cassent pas. Nous n’avions pas le droit de toucher aux guirlandes électriques, c’était le rôle du paternel. Le sapin prenait forme sous nos doigts et se paraît de magie. Quel plaisir que de le découvrir en totalité en se reculant paré de milles feux. Par contre je n’ai aucun souvenir d’avoir eu une crèche !!! Arrivait le moment où nous devions choisir la paire de souliers que nous allions mettre devant le sapin …

wyhp74dz.gif


Il fallait d’abord bien les cirer pour qu'ils resplendissent. Moi je choisissais toujours une paire de bottes, ben oui on peut mettre plus de choses à l’intérieur !!! Ne pas oublier le petit verre d’alcool pour le Père Noël et des biscuits. Le Père noël passait dans la nuit et ce n’est que le 25 au matin que nous découvrions nos cadeaux. Que l’endormissement était long … Il n’était pas rare d’ailleurs, que maman vienne dans notre chambre pour nous faire une remontrance afin que nous nous endormions rapidement. Enfin le matin arrivait et nos yeux s’ouvraient très tôt. Mais interdiction de bouger tant que les parents n’étaient pas réveillés. Je peux vous assurer que nous faisions tout ce qu'il fallait pour qu'ils se lèvent rapidement … Mais là aussi, nous devions encore attendre. Papa descendait un premier pour installer ces lumières car il nous filmait avec sa caméra 8 millimètres !!! Pendant ce temps là maman venait dans la chambre, nous faisait passer nos plus belles chemises de nuit et robes de chambre, nous coiffait, mon dieu ce que cela m’énervait. Et enfin le moment temps attendu arrivait, nous descendions l’escalier, passions le couloir et poussions la porte du salon. Là c’était l’émerveillement de la découverte. Nous n’avions des jouets que le jour de noël, jamais autrement. Alors c’était l’évènement.


dyn004_original_240_180_pjpeg__8939d94c5e59192bf10868469b4f.jpg

 

Le repas de noël se passait chez mémé. Elle était commerçante et la boutique était ouverte le matin de noël. Malgré tout, quand nous arrivions, tout était prêt et nous n’avions qu'à nous mettre les pieds sous la table. C’était le plat de charcuterie en entrée, le gigot accompagné de flageolets et de délicieuses patates sautées. Le dessert, je ne m’en souviens pas. Il y avait le temps des chansons. Pépé nous ravissait avec sa grosse voix et ces chants hongrois. Il y avait le temps de la vaisselle. Mémé profitait toujours de ce moment là pour nous raconter ses Noëls. Que de moments enchanteurs !!! Que de beaux souvenirs !!! Noël était l’histoire du Père Noël et une histoire de famille chez nous. Rien d’autre. Plus grande j’allais toute seule à la messe de Noël le matin. J’ai du attendre bien longtemps pour assister à la veillée de noël. Mais c’était nos Noëls à nous et ils étaient beaux. Comme chant, il n’y avait que Petit Papa Noël de Tino Rossi. J’ai aimé recréer cette magie de Noël avec mes enfants petits en rajoutant quelques petites choses. Voilà ils sont grands maintenant, la féerie n’est plus la même. Attendons que nos petits enfants arrivent et nous écrirons une nouvelle page sur la magie de Noël.

 

Déco Noël 2010 003

 

Maintenant, j'ai ma crèche !!! C'est celle que j'ai faite l'an dernier. Chaque année j'essaye de trouver un thème différent. Cette année, je découvrirai la crèche de mes nièces avec qui, toute la famille, se retrouvent après 13 ans d'absence de notre part ...

 

Déco Noël 2010 007

 

signature 2-copie-1

Repost 0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 14:35

 

Un slogan qui rappelle des souvenirs, d'ailleurs tous les médias en parlent. Oui ce jour là je suis bien aller voter et c'était une grande première pour moi. Mais l'élection du président de la république fut balayée par un évènement personnel, ma prise d'indépendance.

 

 Paris_-_Rue_Chanoinesse_-_Plaque.jpg

 

A l'époque je travaillais à l'archevêché de Paris, et j'avais pu obtenir un petit appartement de 30 m² situé juste à côté de Notre Dame de Paris, dans l'île de la cité. Mon dieu que j'étais heureuse. Il y avait eu de nombreux travaux à réaliser à l'intérieur afin de le rénover mais il avait un charme particulier. Bon d'accord les wc étaient sur le palier, mais cela permettait de rencontrer les voisins !!!!

 

P1150372.JPG

 

J'étais sous les toits et ma pièce principale correspondait aux deux chiens assis sur la droite de la photo. Ma chambre donnait sur une cour intérieure. Mon dieu que de souvenirs. Il faut dire qu'à l'époque j'avais 21 ans !!! La jeunesse était là, les espoirs, les 1ers amours. Mon souvenir de cette journée là mis à part la joie d'être chez moi, fut la peur de ma vie quand un terrible orage a éclaté. J'étais dans mon lit morte de trouille et personne pour me rassurer. Ah on veut être indépendant !!! Vous comprendrez aisément que l'élection m'est passée au dessus de la tête !!!

Voilà c'était ma page souvenir.

 

signature 10

Repost 0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 00:55

En ce jour du 17 Février, j’ai la mémoire qui tourne. Que de souvenirs, il y a 44 ans !!! J’avais 8 ans, nous étions en train de diner, quand je revois maman s’agripper à la cuisinière en se tordant de douleur. J’avais compris que le moment tant attendu depuis 9 mois allait enfin arriver. Mon sang n’a fait qu’un tour, je me suis levée de table et suis allée chercher le sac de maman qui était prêt. pied-bebe.jpgEt je me revois encore donner le sac à papa et pousser maman vers la porte de la sortie. J’étais tellement impatience de mettre un visage sur ce bruit de cœur que j’entendais en collant mon oreille sur ce ventre tout gonflé par la vie à venir. Je me revois arriver chez mémé qui devait me garder pendant l’arrivée de cet évènement. Quel bonheur que d’aller chez mes grands-parents !!! C’était la caverne d’ali baba chez eux pour moi. Mémé tenait une mercerie et une boutique de lingerie. Ce dont je me souviens, c’est le matin, je me lève, papa est en bas de l’escalier qui me dit : « Tu as une petite sœur !!! » Mon dieu quel bonheur. Remarquer il m’aurait dit tu as un petit singe, j’aurai été aussi contente !!! Je lui ai sauté dans les bras et il m’a donné un merveilleux cadeau :

 

File0001une photo polaroïd de maman et ma petite sœur !!! Le bonheur à l’état pur. Je l’ai toujours cette photo qui est bien abimée car je peux vous assurer que dès qu’une cliente rentrait dans le magasin, je lui tendais la photo afin qu’elle découvre ma sœur. A cette époque là en 1967, les mamans étaient encore dorlotées, elles ne faisaient pas que passer à la maternité. Maman a du y rester une dizaine de jour. Et évidement pas le droit d’y aller pour moi. Je piaffais moi je vous le dis. Et le grand jour est enfin arrivé. Maman et Estelle sont rentrées à la maison.

28changer.jpgC’était encore l’époque des langes et quand je voyais maman mettre des épingles à nourrice je n’avais qu’une peur, c’est que ma sœur soit piquée. Mon dieu quelle était petite, que sa petite main était magnifique. Ce qui m’impressionnait le plus, c’était de voir sa fontanelle bouger au rythme de ses battements de cœur. Je sais que ma sœur était un tout petit bébé à la naissance pour preuve, papa avait installé un pèse lettres mais assez gros, et maman mettait ma sœur dans une boîte à chaussures qui contenait du coton pour la peser tous les jours. Avant la naissance d’Estelle, je n’ai aucun souvenir. Ma vie consciente a commencé ce jour là. Je n’étais pas sa sœur, j’étais sa petite maman. Je l’ai promenée dans le landau que j’avais eu à Noël. Mon dieu que j’étais fière !!! Je l’ai toujours protégée de tout, du moins j’ai essayé un maximum. Je me suis même substituer à maman dans beaucoup de domaines. Il a fallu que ma sœur se marie, j’avais 30 ans pour que je réalise que je ne mariais pas ma fille mais ma sœur et cela grâce à mon époux. Nous avons pris des chemins différents, nous nous sommes éloignées, mais un peu comme parfois une mère et une fille, mais nous nous sommes retrouvées depuis qu’elle-même est maman et que la notre s'en est allée. Ainsi va la vie.

 

Image du Blog petitemimine.centerblog.net

 

Encore une petite chose à vous dire : pendant toute la grossesse de maman, je me demandais comment une femme enceinte pouvait mettre un pantalon ??? Je n’ai eu la réponse que quand moi-même j’attendais mon 1er !!! Ah nous étions encore des enfants à cette époque là.

signature_14.gif

 

Repost 0
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 00:47

 

photo 1293461942027-1-0

 

J’ai la mémoire qui tourne,

Si Noël nous rappelle des souvenirs, le 1er Janvier évoque pour moi beaucoup de souvenirs aussi.

La famille se retrouvait chez pépé et mémé pour le repas. Personne n’imaginait faire autrement, même si mes grands-parents, commerçants, travaillaient le matin !!! Quand nous arrivions, tout était prêt. Avec le recul, je me demande comment mémé arrivait à tout faire !!! Et tout le monde se mettait les pieds sous la table en attendant qu’elle nous serve. La magie des grands-mères qui savent tout faire. Nous ne commencions jamais le repas avant d’avoir fini de regardé le concert du Jour de l’An à Vienne. Ils ont bercé toute mon enfance. Une fois mariée, nous l’écoutions en voiture car nous nous rendions chez le grand-père de mon époux en Normandie. Mais au grand désespoir, arrivée à St Pierre, avec le décalage horaire, il n’y avait même pas de retransmission sur RFO !!! Snif snif et puis l’an dernier grâce à la magie d’internet, nous avons pu l’écouter. Et cette année, nous avons maintenant la TNT, waouhhhhhhh, et donc accès aux programmes d’Antenne 2. Et voilà nous avons renoué avec la tradition, nous avons mangé après le concert !!! J’ai été très heureuse de pouvoir revivre ce moment qui a tant marqué mon enfance.

 

signature 1

Repost 0
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 01:21

Hélo

Tu étais si jolie

Il y a 22 ans, quand la sage femme m’a dit :

A la prochaine contraction vous attrapez votre bébé.

Mes deux mains ont sorti ton petit corps du mien

Je t’ai posée contre moi

Tu étais si jolie

 Comme un petit chaton

Ta bouche s’est emparée de mon sein

Pour y trouver le réconfort de la nourriture

Tu étais si jolie

 Ton regard tout neuf

A rencontré le mien

Mon coeur s'est emballé

Tu étais si jolie

 J’ai senti la chaleur

De ton corps contre le mien

J'étais apaisée

tu étais là

Tu étais si jolie

 Tu t’es endormie

Confiante en l’avenir

Tu étais si jolie.

Je t’admirai bébé

J’admire aujourd’hui

La femme que tu es en train de devenir

Longue route à toi ma fille

Ta maman qui t'aime.

 

Helo1

Repost 0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 00:40

samp248daa5800cb0024Noël déclenche en nous beaucoup de souvenirs. Enfant, il y avait bien sur l’attente de l’arrivée du Père-Noël mais aussi pour nous l’évènement qu’il ne fallait pas manquer, était la sortie du dernier Walt Disney. A l’époque nous passions peu de temps devant la télévision, les magnétoscopes n’existaient pas et il n’y avait qu’à cette période que nous allions au cinéma.

C’était une grande aventure, car c’était la sortie familiale. Les oncles, les tantes, les cousins, les parents etc !!! Alors qu’elle excitation !!! Car en plus on ne pouvait pas sortir habillés n’importe comment. Donc nous avions le cérémonial afin de revêtir nos habits du dimanche. Et oui j’ai connu cette époque là. Mais non je ne suis pas si vieille !!! Quoique !!! A l’occasion de cette sortie, c’était le moment de découvrir aussi les magnifiques boutiques de Noël. Le plus magique était quand nos parents décidaient que nous allions au grand Rex à Paris. Là c’était la féerie à l’état pur. Mais cela n’est pas arrivé souvent, nous allions plutôt au cinéma de Villeneuve St Georges (94) qui était plus proche de nous.

Mais il y avait toujours une déception, quand nous arrivions devant le cinéma : la queue s’étirait à n’en plus finir. Et quand arrivait notre tour, on nous disait complet !!! Alors nous attendions la séance suivante.

 

Nous n’avons jamais manqué une sortie, et quel bonheur !!!

 

samp335a9db330080f27

Avec Bambi j’ai pleuré. La sorcière dans Blanche Neige me faisait frémir de peur. Je suis devenue Cendrillon dans sa belle robe de bal. Je voulais comme Mowgli rester dans la jungle avec Baloo. Cruella dans les 101 dalmatiens me tétanisait. J’aurai bien aimé avoir un chien comme le Clochard dans la Belle et le Clochard etc !!!

J’ai vu les films enfants, je les ai vu avec mes enfants, je les revoie avec ma nièce, et même quand je suis toute seule, et bien, pourquoi pas un Walt Disney ? Chacun de ces dessins animés m’a apporté quelque chose qui m’a aidé à grandir, à rêver et à garder mon âme d'enfant.

1767650356 small

 

C'est avec bonheur que notre tornade rousse est arrivée hier au soir à 22 h sans avoir rencontré aucun problème de transport ouf !!! Demain au tour de la fille

 

signature 2

Repost 0
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 00:47

 

 

Image du Blog petitemimine.centerblog.net

 

En regardant, hier au soir, une émission sur le Général de Gaulle, une chose m'a frappée.

Je me suis revue enfant à qui l’on demandait de faire silence car le grand Charles parlait. Cette voix m'impressionnait fortement.

Je me souviens aussi de la fois où j’ai entendu maman, devant la télévision, s’écrier « Ah non cela n’est pas possible, ce n’est pas vrai ». C’était le 22.11.63, le jour de l’assassinat de John Fitzgérald Kennedy à Dallas. Je n’étais pas bien vieille, à ce moment là mais j’ai vraiment encore cette image dans la tête.

D’autres souvenirs me reviennent en mémoire :

La voix de nounours dans bonne nuit les petits, la musique de l'émission sur la vie des Animaux avec les commentaires de Claude Darget, l'interlude du petit train qui passait avec ses énigmes, "le tournis coti tournis coton" dans le manège enchanté, la piste aux étoiles présentée par Roger Lanzac, la musique du générique des dossiers de l'écran qui me faisait peur, la séquence du spectateur et l'émission que j'attendais avec impatience, l’Ami Public n° 1 de Pierre Tchernia ou le public votait pour voir des extraits des Walt Disney, il y avait le feuilleton de Thierry La Fronde, Rintintin. 

Pour moi le grand spectacle, c’était les films de cape et d’épée, notamment avec Jean Marais.  Et puis ce qui me reste vraiment en mémoire, c’est quand dans un film, les acteurs s’embrassaient et que mes parents me disaient de tourner la tête car ce n’était pas des images pour moi.

Chez nous il y avait une interrogation aussi qui revenait chaque fois que Claude François passait à l’écran : « Mais que restera-t-il comme vêtements aux clodettes la prochaine fois ?"

Souvenirs, souvenirs !!! Mais ces souvenirs sont communs à ceux et celles de la même génération que moi. Cela fait partie de notre histoire commune.

Aujourd'hui, le nombre de chaînes permet-il d'avoir ces souvenirs communs ?

Et si on jouait à la madeleine de Proust ? Allez on y va :

 

Ça fait un petit quelque chose quand même !!!

 

 

signature 4

 

Repost 0
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 01:04

 

 

Quelques bons souvenirs

 

 

 

10f22ab2  

  

 

Ferme tes yeux…………….

Et recule dans le temps……….

 

Avant Internet ou le Mac,

Avant les semi automatiques et le crack.

Avant Sega ou Super Nitendo.

 

Recule plus loin dans le temps……

 

Je parle de jouer à cache cache,

D’atteindre le ciel de la marelle,

De jouer à colin Maillard,

Faire un ballon prisonnier,

Sauter à la corde, à l’élastique.

 

Courir sur le tuyau percé qui arrosait la pelouse,

L’odeur du soleil sur nos peaux,

Lécher ses lèvres salées.

Se badigeonner les coups de soleil avec de l’huile d’olive

Mélangée à du citron.

Ne plus respirer pendant la pulvérisation du fli tox

Contre les moustiques.

 

Attends……

 

Regarder les 2 cartoons le soir

Tous allongés sur le lit

Quand le coin de la rue semblait si loin.

Les doigts collants après avoir mangé une boule de coco.

Grimper aux arbres

Et ne pas savoir comment descendre.

Rire si fort que ton estomac fait mal.

Sauter sur le lit.

Tourner sur soi-même, devenir étourdie et

Tomber était une cause certaine de fou rire.

Être fatigué d’avoir trop joué…

Te rappelles-tu de ça ?

Des cartes dans les rayons transformaient

Les vélos en motocyclettes.

 

Je n’ai pas fini encore…

 

Manger un mistral gagnant

Courir au bout du chemin pour attendre le facteur

Et peut-être une lettre magique avec un billet de 5 francs

Envoyé par mémé.

Courir pieds nus le plus vite possible tellement

les dalles étaient brûlantes.

Plonger dans l'eau et ressortir

Toute fripée tellement on est resté longtemps.

Personne n’était, aussi belle que maman

Attendre le baiser râpeux de pépère pas rasé,

Finir la casserole de la crème au chocolat

Ouvrir les cages des lapins et les voir courir

Se cacher pour entendre les propriétaires rouspéter

Après les garnements

Écouter le chant des cigales

Sentir la morsure du soleil

Plonger dans l’eau glaciale de la piscine.

 

N’étais-ce pas bon ?....

 

Oui tu te souviens, c’était l’enfance,

L’innocence mais dans un monde plus simple.

 

Souviens-toi du soir quand nous tombions

D’épuisement dans le lit.

Un spirou dans les mains dans l’attente

Du bisou du soir.

Nous n’attendions plus qu’une chose :

Pouvoir recommencer demain !!!

 

 

Si tu peux te rappeler tout ou presque tout ceci,

Alors tu as gardé ton âme d’enfant.

 

Passe cela à tous ceux qui ont besoin de

S’échapper un peu de leur vie « d’adulte »…

 

10f22ab2

  

 

 

                signature 1

Repost 0
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 12:00
Image du Blog petitemimine.centerblog.net

Il y a 12 ans toute la famille s'envolait pour l'archipel. Quelle excitation ce jour-là !!! Les enfants avaient respectivement, 12, 10 et 5 ans. Nous tournions une page sur 13 ans de vie en région parisienne. Mais nous étions confiants et heureux de vivre cette aventure. Nous avions raison d'être confiants car nous n'avons jamais regretté. Maintenant j'aurais beaucoup de mal à revivre en région parisienne. Je suis toujours contente d'y retourner, de passer une journée sur Paris, mais une journée c'est grandement suffisant.

Si au début j'avais du mal à m'habituer à cet horizon à l'infini maintenant je ne peux plus m'en passer. J'ai besoin de cette dimension.

En 12 ans la vie a changé sur l'archipel, l'espace de liberté s'amenuise, la standardisation avec la métropole est de plus en plus pesante, mais malgré tout, la force de caractère des habitants de l'archipel, leur permet de garder bien ancré certaines spécificités.

Pour notre famille, il y a eu beaucoup de changements aussi. Les enfants ont quitté le nid. Ils sont partis pour leurs études. L'un travail maintenant sur la métropole, la fille fini son cursus d'ingénieur forestier sur le Canada et mon petit dernier, passe son bac cette année.

Nous avons appris avec mon époux à nous retrouver tous les deux et malgré le fait que l'absence des enfants est parfois pesante, nous sommes très heureux de ce temps qui nous est donné à tous les deux.

Quelques changements ces derniers temps, ont fait que je me suis lancée dans la création de ce blog. J'avance pas à pas, je découvre, j'apprends. Alors surtout n'hésitez pas à me laisser des commentaires afin de m'aider à toujours mieux faire.

Pour ceux qui habitent la métropole, vous avez changé d'heure aujourd'hui. Pour nous cela sera la semaine prochaine car nous sommes dépendant pour l'espace aérien du continent nord américain.

revoir

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de alhemax-au-gre-du-vent.over-blog.com
  • Le blog de alhemax-au-gre-du-vent.over-blog.com
  • : Après 14 ans sur l'archipel de St Pierre et Miquelon, je vous invite à découvrir la Bretagne au travers de mon regard, de mes coups de coeur et tout cela avec humour. Bienvenue
  • Contact

Arvag (La vague)

 

 

SPM Avril 06 - Langlade 002Fais que chaque heure de ta vie soit belle.

 Le moindre geste est un souvenir futur.

816bcwuj 

Recherche

Photos

Tambours du 16-02-11Realisation du 17-02-11

 

 11.02.11 SPM 00503.02.11 SPM2 016

Realisation du 07-02-11Realisation du 05-02-11

03.02.11 SPM3 00115.02.11 SPM2 005

Bateaux du 24-02-11Bateaux

Cabestan du 11-03-11Naya du 05-03-11

Végétation du 03-03-11Coucher