Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 00:39

 

Avant de partager le texte qui va suivre avec vous, je voudrais apporter une petite précision concernant les photos du précédent article. Il ne s'agissait pas de brouillard, de brume ou autres hallucinations dues au ti-punch de chez Euphoria, mais ce que l'on appelle du poudrin. Une brusque bourrasque de neige mélee à un fort vent. Alors admirez le courage que j'ai eu pour prendre les photos, non mais m'enfin !!!

Je profite du blog pour remercier Abby et Littorine qui m'ont envoyées leurs voeux, je les ai reçus aujourd'hui. Merci les poulettes !!!!

J'ai trouvé un texte qui est magique, je vous le donne, faites le circuler.

 

 

hd_illustr_x6nh.jpg

 

Aujourd'hui,
j'ai tellement envie de te dire combien je t'aime.
Toi, qui à chaque instant est présente en moi.
Toi qui habite mon cœur, nourris mon âme.
Toi qui sans artifice, m'aimes, m'accompagne.
Je te regarde, et mes yeux s'animent.
Des étincelles de joie, de vie sont perceptibles.
Mon sang circule à une vitesse folle.
J'ai toujours le goût de toi, d'être avec toi,
de te sentir, de te vivre.
Parfois tu me perturbes,
d'autres fois, tu me fais pleurer.
Certaines fois, tu me blesses,
tu touches mes valeurs, mes croyances.
Tu m'ébranles, tu me chavires,
tu me rends parfois un peu folle.
Mais au fond je t'aime.

Creation-photos-13-0051.JPG

Tu me fais rire.
Sans cesse tu crées pour moi,
de merveilleux bouquets d'émotions.
Tu es là.
Tu me prends la main,
et tu me guides sur des sentiers inexplorés.
Tu me parle d'éternité quand je me sens limitée.
Tu me dis,
Crois, espère,
avance à ton rythme, mais marche avec amour.
Sans fin tu souffles,
tu respires pour moi , en moi.

 

 

 

0219-PGPS-Natures-20Website-Diane-20Sullivan.jpg

 

Parfois
je désespère de toi.
Tu me quittes,
l'espace d'un instant et je ne suis plus la même.
Tu sais si bien me guider vers le meilleur,
le meilleur de moi. Le meilleur de toi.


Je t'aime tant.
Tu te fais belle, charmante, charmeuse.
Tu me séduis, m'ensorcelles.
 Tu te présentes a moi,
 toute naturelle, vraie, authentique.


Aujourd'hui je veux le crier sans fin...
Je t'aime, toi la Vie.

André Chouinard

Creation-photos-13-0034.JPG

 

Repost 0
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 01:16

 

22377 1371206997284 1145033575 31128779 7034739 n

 

Le mois de janvier rime avec ses mots à la fois aimés et redoutés : les cartes de vœux.

On pourrait le définir comme une corvée mais comme je suis une nature optimiste, je le qualifierais plutôt de fil d’Ariane et de moment privilégié.

Bon d’accord, il faut les écrire les cartes et ce n’est pas toujours évident de trouver une autre formule que bonne année et bonne santé.

Mais il y aussi le moment où vous recevez la réponse. Le moment où vous vous asseyez en regardant au dos de l’enveloppe, le nom de l’expéditeur, puis le moment où vous vous décidez à ouvrir l’enveloppe et enfin celui où vous prenez connaissance du contenu. Vous ne quittez pas rapidement votre correspondant, vous reposez la carte, vous partez faire autre chose, puis vous revenez vers cette carte qui vous attire comme un aimant et vous la relisez. Instants de magie.

iufbf7bc7aa153ee0f0d373e673406f1e6 021208190738

Mais le phénomène le plus curieux qui arrive en cet instant, c’est celui où vous allez chercher la vieille boîte dans laquelle vous gardez depuis des années les cartes. Vous rangez avec précaution celle reçue en ce jour et mue par un instinct inexplicable vous en prenez une au hasard et la relisez.

Et là, le monde qui vous entoure n’existe plus, le fil d’Ariane se tend et vous renouez le lien avec l’être disparu, avec l’ami avec qui vous avez rompu ou celui dont vous n’avez plus de nouvelles. SOUVENIRS SOUVENIRS.

57917 1597141405503 1145033575 31713432 3079273 n

 

Aujourd’hui, nous avons l’Internet qui nous relie, en l’espace d’une fraction de seconde, à des gens connus ou inconnus de toute la planète. Magie de la toile.

Mais aurons-nous dans 20 ans des souvenirs des cartes virtuelles reçues en cette année 2011 ? Que feront nos petits enfants quand ils découvriront dans le grenier un vieux disque dur totalement obsolète et illisible car trop vieux ?

A quel fil d’Ariane s’accrocheront-ils pour se souvenir de l’arrière grand-mère qui avait une curieuse façon d’écrire et dont les mots n’avaient aucune faute d’orthographe !!!

Où seront ces instants magiques du souvenir qui revient en mémoire grâce à une carte écrite à la main ?

Dans toute chose, il y a du bon et du mauvais dit-on. Chacun choisit ce qui lui convient. Moi j’ai choisi la corvée de la rédaction manuscrite des bons vœux car j’ai envie de me souvenir ……………………………….

 

saint-pierre 0tsr 080909214152

 

On peut aussi se poser la question quant à tous les écrits des blogs. Nous ne sommes que dans l’éphémère, le virtuel. N’y aurait-il pas moyen d’en faire des livres afin de laisser une trace ? Car ils sont riches les blogs. Ils sont à eux seuls, je trouve des œuvres d’art. Je ne sais pas mais il y a quelque chose à creuser. Si vous avez des idées, je suis preneuse.

 

iufxa6 180309160942

 

Je tiens à préciser que les photos de cet article ne sont pas de moi. Mais elles sont tellement belles que je voulais les partager avec vous.

 

signature 4

Repost 0
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 01:16

760dc395

 

439583,animaux,autres,manchot

 

 

428332,animaux,oiseaux,pigeon

 

hszopdc8

 

signature 5

Repost 0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 00:54

 

 

Vivre c'est risquer !

 

 

"Rire, c'est risquer de paraître fou...

 

Pleurer, c'est risquer de paraître sentimental...

 

Tendre la main, c'est risquer de s'engager...

 

Montrer ses sentiments,

 

c'est risquer de s'exposer...

 

Faire connaître ses idées, ses rêves,

 

c'est risquer d'être rejeté...

 

Aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en retour...

 

Vivre c'est risquer de mourir...

 

Espérer, c'est risquer de désespérer...

 

Essayer, c'est risquer de défaillir...

 

Mais nous devons en prendre le risque!

 

Le plus grand danger dans la vie est de ne pas risquer. Celui qui ne risque rien...

 

ne fait rien...n'a rien...n'est rien !!! "

 

Kipling (1865-1936)

 

Vivre.jpg

Repost 0
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 00:49

En ce dimanche soir, une petite pensée toute simple,

mais tellement essentielle pour vivre.

 

 

creation-photos 0031

 

Pourquoi la tendresse à l'honneur ? Oh simplement une envie de partager ce sentiment que j'éprouve face à l'homme qui m'accompagne depuis 25 ans. Il est rentré après 15 jours d'absence et ce sentiment m'est apparu encore plus fort aujourd'hui.

 

 

Image du Blog petitemimine.centerblog.net

 

Repost 0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 02:18

 

  Le vent

 

 

RENONCEMENT

 

 
On ne peut ni renoncer à ce que l'on est ni se dépasser soi-même:

on ne peut que tout vivre et tout accepter,

on ne peut qu'épouser le mouvement de la vie,

cette sagesse insondable.

Se dépasser soi-même se fait en nous par cette sagesse

qui nous dépasse naturellement.

Elle nous englobe et nous mène plus loin

- mais seulement si on la laisse faire.

Une fois qu'on a compris justement

que c'est cette intelligence silencieuse qui fait tout en nous,

on perd l'illusion

de pouvoir contrôler quoi que ce soit d'important.

C'est alors qu'apparaît le grand, le vrai renoncement:

renoncer à contrôler, renoncer à comprendre.

Placide Gaboury

 

Image du Blog jp59.centerblog.net

Je n'aime pas trop ce mot "renoncement". Pour moi il a une connotation négative. Je préfère l'expression lâcher prise. Mais l'un ne va pas sans l'autre.

 

Lâcher prise ... c'est renoncer à tout contrôler, c'est renoncer à prouver quoique se soit.

Lâcher prise ... c'est faire confiance, c'est signer un chèque en blanc sur l'avenir.

Lâcher prise ... c'est apprendre vivre sans avoir un itinéraire prédéfini.

Lâcher prise ... c'est d'être heureux pour l'autre.

Lâcher prise ... c'est regarder avec bonheur, nos enfants quitter le nid.

Lâcher prise ... c'est ne pas regretter car les regrets ne font pas avancer.

Lâcher prise ... c'est être libre dans sa tête.

 

A partir du moment ou l'on peut lâcher prise, où l'on ne désire plus être heureux à tout prix, on découvre que le bonheur, c'est cette capacité de garder les mains ouvertes plutôt qu'agrippées à ce que nous croyons nous être indispensable.

Ce n'est pas facile à appliquer. Mais quand on y arrive mon dieu quel bonheur. Il m'a été donné de le vivre une fois dans ma vie.

De réellement lâcher prise face à de vieux démons que j'ai laissé derrière moi. Quel sentiment de liberté après.

 

 signature 1

Repost 0
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 21:51

 

 

Image du Blog danblognet.centerblog.net

 

L’homme et l’enfant

 

 

 Un homme tomba dans un trou et se fit très mal.

 

 Un Cartésien se pencha et lui dit : Vous n’êtes pas rationnel, vous auriez dû voir ce trou.

 

 Un Spiritualiste le vit et dit : Vous avez dû commettre quelque péché.

 

 Un Scientifique calcula la profondeur du trou.

 

 Un Journaliste l’interviewa sur ses douleurs.

 

 Un Yogi lui dit : Ce trou est seulement dans ta tête, comme ta douleur.

 

 Un Médecin lui lança deux comprimés d’aspirine.

 

 Une Infirmière s’assit sur le bord et pleura avec lui.

 

 Un Thérapeute l’incita à trouver les raisons pour lesquelles ses parents le préparèrent à tomber dans le trou.

 

 Une Pratiquante de la pensée positive l’exhorta : Quand on veut, on peut !

 Un Optimiste lui dit : Vous auriez pu vous casser une jambe.

 

 Un Pessimiste ajouta : Et ça risque d’empirer.

 

Puis un enfant passa, et lui tendit la main...

 

Anonyme

 

 

 

Je trouve que ce texte devrait être lu à nos dirigeants, qu'ils soient verts, rouge ou mauves. Simplement pour qu'ils retrouvent un peu de bon sens dans leur prise de décisions !!!

 

 

 

 

 

gtm5spc7

 

 

 

 

Repost 0
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 18:45
Image du Blog jp59.centerblog.net

 

Vous connaissez ce texte, il a pas mal tourné sur le net en diaporama, mais je trouve que cela fait du bien de le relire. Car il est plein de Bon Sens !!!

 

 

Il est mort

 

Cher(e) Ami(e),

C’est avec une grande tristesse que nous vous faisons part du décès d’un ami très cher qui se nommait BON SENS…. Et qui vécu de très nombreuses années parmi nous.

 

Personne ne connaissait précisément son âge

Car le registre sur lequel était enregistré sa naissance a été déclassé, il y a bien longtemps, du fait de sa trop grande ancienneté.

 

Mais nous nous souvenons bien de lui, notamment pour ses remarquable leçons de vie comme :

« Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt »

« Il ne faut pas tout attendre des autres »

Ou bien encore

« Ce qui arrive est peut-être aussi ma faute »

Et bien d’autres encore…

 

BON SENS ne vivait qu’avec des règles simples et pratiques, comme :

« Ne pas dépenser plus que ce que l’on a »

Et des principes éducatifs clairs comme :

« Ce sont les parents qui décident en final »

 

Hélas, BON SENS a commencé à perdre pied

Quand des parents ont commencé à attaquer des professeurs qui croyaient avoir bien fait leur travail en voulant apprendre aux enfants le respect et les bonnes manières.

Ayant appris qu’un enseignant avait même été renvoyé pour avoir réprimandé un élève trop excité, son état de santé s’était encore aggravé.

Sa santé s’était en plus détériorée

Quand les écoles ont dû demander et obtenir une autorisation parentale pour mettre un pansement sur le petit bob d’un élève,

Tandis qu’ils ne pouvaient plus informer les parents des autres dangers bien plus graves encourus par l’enfant.

 

Enfin, BON SENS, a perdu la volonté de survivre quand il a constaté que des voyous ou des criminels recevaient un meilleur traitement que leurs victimes.

 

Il avait aussi pris des coups, tant au moral qu’au physique,

Quand la Justice décida qu’il était répréhensible de se défendre contre un voleur dans sa propre maison tant que ce dernier pouvait porter plainte pour agression et atteinte à sa propre intégrité physique.

 

BON SENS a définitivement perdu toute confiance et toute attache à la vie

Quand il a appris qu’une femme, qui n’avait pas réalisée qu’une tasse de café chaude peut brûler,

Et qui s’en était renversé maladroitement quelques gouttes sur la jambe

A perçu pour cela une indemnisation colossale du fabriquant, de la cafetière électrique,

Qui a du licencier l’intégralité de son personnel.

 

Et comme vous le savez sûrement,

La mort de Bon Sens avait été précédée par le décès :

-  de ses parents Vérité et Confiance,

-  de son épouse Discrétion

-  de sa fille Responsabilité et celle de son fils Raison.

 

Il laisse toute la place à trois faux frères nommés respectivement :

-  « Je connais mes droits »

-  « C’est la faute de l’autre »

- « Je suis une victime de la société ».

 

Certes, il n’y avait pas foule à son enterrement

Car il n’existe plus beaucoup de personnes qui le connaissent vraiment,

Et peu se sont rendu compte qu’il était parti.

 

Mais si Vous, vous vous souvenez encore de lui et si Vous voulez raviver son souvenir,

Prévenez vos amis de la disparition de notre regretté BON SENS en faisant circuler cela de ma part…

 

Sinon, ne faites rien !

 

Image du Blog jp59.centerblog.net

 

Repost 0
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 00:21

flamby

 

Çà y est, c’est officiel : Je suis une vieille peau qu’a la trouille de devenir aussi flasque qu’un Flamby….

 

Ben vous savez quoi ?... Çà fait peur !!!

 

C’est curieux avec le temps, on se rend compte de certaines choses :

Je trouve que les marches d’escaliers sont beaucoup plus hautes que dans ma jeunesse.

Les miroirs aussi sont différents, la netteté du reflet n’est plus la même, le visage est déformé, je trouve.

Il me semble que les jeunes parlent de plus en plus vite, moi j’ai du mal à suivre.

Et puis les livres, il y a un problème d’impression, les textes sont vraiment écrits tout petit !!!

Et si la tête est toujours d’accord pour faire, parfois le corps a du mal à suivre.

 

Mais l’essentiel n’est pas là, il est ancré au plus profond de notre cœur.

La beauté du corps est un voyageur qui passe, tandis que la beauté du cœur est un ami qui reste.

 

Alors tant pis si je suis flasque comme un Flamby… j’ai le cœur qui a encore beaucoup d’amour à donner.

 

 

  n357zczq

 

 

signature 1

 

Repost 0
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 13:46

 

 

Image du Blog petitemimine.centerblog.net

En laissant la porte entre-ouverte,

elle ne mesurait pas à quel point elle agissait avec légèreté

en laissant pénétrer les mots d'inconnus.

Elle les accueillait avec bienveillance ces mots

enthousiastes, se laissant surprendre...

Elle avait l'habitude d'écouter les autres, d'être disponible.

Aussi ces échanges, pour elle, allaient de soi.

Bien qu'elle sache que tout est éphémère,

elle se laissait prendre au jeu des mots, les savourait.

Ils devenaient son pain quotidien, l'eau qui étanchait

sa soif d'aimer.

Mais elle n'arrivait pas à comprendre le silence

qui s'instaurait parfois brutalement.

Elle se sentait perdue, rejetée, elle avait beau vouloir se raisonner,

se dire que tout n'est que passage.

Mais cette insoutenable légèreté lui faisait revivre

des moments douloureux de son enfance et de sa vie d'adulte.
Alors parfois elle se décourageait, voulait mettre la clé sous la porte...

Savaient-ils seulement tous ceux et celles qui avaient frappée à sa porte

qu'elle aussi avait besoin de leurs mots,

de leur présence ?

 

Auteur inconnu

 

19445636_jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20100510_012459.jpg

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de alhemax-au-gre-du-vent.over-blog.com
  • Le blog de alhemax-au-gre-du-vent.over-blog.com
  • : Après 14 ans sur l'archipel de St Pierre et Miquelon, je vous invite à découvrir la Bretagne au travers de mon regard, de mes coups de coeur et tout cela avec humour. Bienvenue
  • Contact

Arvag (La vague)

 

 

SPM Avril 06 - Langlade 002Fais que chaque heure de ta vie soit belle.

 Le moindre geste est un souvenir futur.

816bcwuj 

Recherche

Photos

Tambours du 16-02-11Realisation du 17-02-11

 

 11.02.11 SPM 00503.02.11 SPM2 016

Realisation du 07-02-11Realisation du 05-02-11

03.02.11 SPM3 00115.02.11 SPM2 005

Bateaux du 24-02-11Bateaux

Cabestan du 11-03-11Naya du 05-03-11

Végétation du 03-03-11Coucher