Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 00:00

 

les4saisons

(Re)commence !

 

Extrait de « Le moine et le psychiatre » (Père Amédée et Dominique Megglé.)

 

 

 

 

D. Megglé :

Chez certains, le temps qui passe renforce l’espérance,

et chez les autres – ils sont peut-être la majorité – il la fragilise ou même l’anéantit.

Un sinistre proverbe polonais dit que la vie est comme un oignon :

plus on l’épluche, plus on pleure.

 

Père Amédée :

Le temps est indispensable à l’aventure.

L’espérance chrétienne vit du temps,

mais d’un temps fléché, aimanté par la promesse donnée par Dieu.

Il est également éprouvant, car l’espérance doit durer par tous les temps :

elle doit s’obstiner dans l’élan, tenir jusqu’à la mort et réussir le passage dans l’au-delà…

 

Mais en attendant, vive la joie des recommencements !

Re, re et re-commence,

Cette tactique très réaliste est, pour moi, la seule efficace.

Si tu es las, ne reste pas abattu et inerte, re-commence !

Si tu es sans élan, lourd et gourd, lève-toi et re-commence !

Si tu es pauvre et faible, ne te chagrine pas, re-commence !

Si tu te surprends à gémir « à quoi bon ? », secoue-toi, re-commence !

Progresser, c’est re-commencer.

 

Chaque recommencement est absolument inédit et neuf,

si bien que je peux dire avec plus de vérité : chaque matin, je commence !

Chaque recommencement est un vrai commencement.

Tout est nouveau chaque matin, je lutte.

Joie de l’espérance qui nous fait aller de renaissance en renaissance !

Jean Sullivan, l’écrivain breton, dit avec humour :

« Le but de la vie, au fur et à mesure qu’elle se prolonge, c’est de rajeunir ! »

 

 

Bon re-commencement !

 

bouquet-fleurs.JPG

 

 

 

signature 10

Repost 0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 00:00

 

chemin-de-croix-forca-real.JPG

 

L'évangile de Jean nous dit que près de la croix se tenait Marie et que Jésus la vit (Jean 19,25).


Parce qu'elle est maman, Marie souffre profondément. Elle est déchirée de douleur à la vue des souffrances de Jésus mais pas une plainte, pas un doute n'effleure. Dans son malheur, elle garde confiance!

Elle est là et son regard, sa présence silencieuse apportent le réconfort, le soutien. Jésus n'est plus seul...

 

11091908134616498767259.jpg

"Un regard, une présence silencieuse suffisent souvent à redonner le courage qui manque ; ils peuvent aussi raviver en nous l'espérance, la confiance et nous aider à nous dépasser...

Avons-nous connu cela ? Avons-nous reçu d'une simple présence, d'un sourire, d'un regard ?

Et inversement, notre présence a-t-elle un jour réconforté, soutenu quelqu'un ?"

 

Calvaire-Rome-2_MainstoryPays.jpg

 

 

signature 10

Repost 0
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 00:00

 

 

 

6.jpeg

PRIÈRE DE MARIE DANS LA NUIT DE NOËL

 

Qui suis-je pour avoir pu porter en mon sein mon Seigneur et mon Créateur ?

Tout est l’œuvre de tes mains : la terre entière, mon peuple, et moi aussi, petite fille d’Israël.

Qui suis-je, pour que tu aies fait de moi la mère de ton Fils ?

Je te bénis. Père, et je te rends grâce, d’avoir jeté ton regard sur ma petitesse.

Tu es béni. Dieu de mes pères, de m’avoir fait comprendre le mystère de ta fécondité et d’avoir accompli en mon sein de grandes choses. Magnificat !

 

7.jpeg

Seigneur Jésus, Fils unique du Père et - comment est-ce possible ? - mon propre Fils à moi, je chante ta louange et je te remercie parce que tu as bien voulu de moi pour être ta maman.

Qui suis-je donc, pour que tu m’aies comblée d’une telle grâce ?

Tu m’as bénie au-delà de toute mesure.

Qui suis-je donc pour avoir pu comprendre - à la mesure de ta grâce et de ma petitesse - ce que signifiaient les paroles qu’en entrant dans le monde tu as dites à ton Père :

"Me voici, pour faire ta volonté" ?

C’est par ton obéissance que j’ai pu répondre au Père et lui dire ’oui’.

C’est ton ’oui’ qui a préparé le mien, qui l’a rendu possible.

Mon Seigneur, mon Dieu, mon Fils, ce n’est pas moi qui t’ai porté ; non, c’est plutôt toi qui m’as portée.

De tout mon cœur je te rends grâce : Magnificat !

 

9.jpeg

Esprit Saint, hôte invisible, irrésistible et si respectueux, de mon âme et de mon corps, je te bénis, je te rends grâce, car tu as fait en moi de grandes choses.

Mon Fils, Jésus, c’est à ton ombre que je l’ai reçu dans mon cœur et dans mon corps.

Ce sera toi encore, toi seul, qui pourras me le faire comprendre ; tu me parleras de lui et jour après jour je garderai toutes ces choses en mon cœur.

Apprends-moi ce qu’il me faut vivre pour être pleinement sa mère.

Tu m’as éclairée lorsque je ne voyais pas comment cela pourrait se faire, alors que je ne connaissais pas d’homme.

Éclaire-moi encore dans les ténèbres de l’angoisse qu’un jour ou l’autre tous les enfants font peser sur leur mère.

Dès maintenant, prépare en moi les ’oui’ que je devrai lui dire.

Bénis sois-tu, Esprit du Père et de mon Fils ! Magnificat !

 

4.jpeg

Cardinal Danneels, ancien archevêque de Malines-Bruxelles

 

8.jpeg

 

Je vous souhaite à tous et à toutes de bonnes fêtes de Noël.

 

nmUYCiQDon

Repost 0
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 00:00

 

12.jpeg

 

S’IL NE NAÎT PAS EN TOI…

 

Si l’enfant-Dieu ne naît pas en toi, alors gueuletonne, bois jusqu’à plus soif. Noël ne sera qu’une fête conviviale dont tu auras manqué le mystère.

 

S’il ne naît pas encore en toi... au cours d’une retraite, d’un temps de silence, d’un événement heureux ou tragique, prépare-toi doucement à son arrivée.

 

S’il ne naît pas encore en toi... ne soit pas impatient. Dieu nous atteint tous et toutes, sur terre, sans exception. Seulement il nous attend à son heure.

 

S’il ne naît pas en toi… tu ne reconnaîtras pas celui ou celle qui frappe à ta porte et tu taperas toujours sur l’étranger, donc sur l’Enfant-Dieu.

 

S’il ne naît pas en toi… tu laisseras agir tes gosses au gré de leurs instincts et tu les aideras à grandir dans toutes les disciplines sauf l’essentiel.

 

S’il ne naît pas en toi… tes mômes ne sauront jamais le sens à donner à leur vie. Le mystère de l’arrivée sur terre d’un Bébé venu nous dire que seul l’amour compte donne une puissance vitale qui transforme et dynamise une existence.

 

S’il ne naît pas en toi… alors tu vas surgâter tes gosses en refusant de les faire communier à la misère des milliers de jeunes de leur âge qui vivent des calvaires atroces, en Afrique et partout dans le monde.

 

S’il ne naît pas en toi… la religion que tu véhicules à travers ta phrase rituelle : "je suis croyant, pas pratiquant" ne sera qu’un paravent religieux dérisoire qui te privera d’une force incalculable.

 

S’il ne naît pas en toi… prépare-toi à un beau Noël païen où tu réjouiras seulement ton estomac, laissant vide ton âme.

 

S’il ne naît pas en toi… tu peux au moins l’implorer devant chaque crèche que tu apercevras en lui disant : "dis-moi pourquoi tu es si grand et si fragile à la fois" ;

 

S’il ne naît pas en toi… ce Bébé qui a pris d’avance la dernière place n’aura rien à te dire.

 

Si tu essaies d’éveiller ou de réveiller en toi ce mystère de la naissance de l’Enfant-Dieu, tu te donnes toutes les chances pour un Noël de partage et de tolérance, à la force irrésistible.

 

Elle ne te quittera plus, cette force, si, partant d’une naissance prodigieuse, tu chemines durant l’année sur la route des mystères de la souffrance et de la mort du Christ.

 

Il te donnera alors une gueule de ressuscité."

 

 

Père Guy Gilbert (dans “Prières glanées”)

 

 

11.jpeg

 

 

nmUYCiQDon

Repost 0
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 00:00

 

2.jpeg

 

L'amour prend patience

Auteur : St Paul apôtre aux Corinthiens


 

L'amour prend patience, l'amour rend service.

Il ne jalouse pas, il ne se vante pas.

Il ne s'enfle pas d'orgueil.

Il ne fait rien de laid.

Il ne cherche pas son intérêt, il ne s'emporte pas.

Il n'entretient pas de rancune.

Il ne se réjouit pas de ce qui est mal.

Mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai.

Il excuse tout, il fait confiance en tout.

Il espère tout, il endure tout.

L'amour ne disparaît jamais.

 

 

1.jpeg

 

Sommes-nous assez patient vis à vis de l'autre ?

Envers nous même ?

Vis à vis de Dieu ?

 

 

signature 14


Repost 0
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 00:00

 

le-desir.jpg

 

Le désir. L’attente s’accompagne bien souvent du désir, de l’impatience du désir, et la liturgie de l’Avent mentionne souvent le désir. Il vaut la peine de relever l’étymologie de ce mot, qui vient du latin desiderium, composé du préfixe de, qui marque l’absence, et de sidus, qui signifie « étoile » et que nous retrouvons dans « sidéral ». Le désir est donc, au sens premier, la recherche de l’étoile qui nous manque. Au temps de l’Épiphanie, les mages seront heureux de retrouver l’étoile qui les conduira à la crèche. Et durant l’Avent nous sommes habités par le désir de contempler l’Étoile, l’Étoile de David, le Christ lumière.

 


4c9b615c.gif.jpeg

 

Depuis notre dernière rencontre, je n'ai rien mis de côté pour vous.

Rien... pas une bonne action. J'étais trop lasse.

Rien... pas une bonne parole. J'étais trop triste.

Rien que le dégoût de vivre, l'ennui, la stérilité.

- Donne !

- La hâte, chaque jour, de voir la journée finie, sans servir à rien.

Le désir de repos loin du devoir et des oeuvres,

le détachement du bien à faire,

le dégoût de Vous, ô mon Dieu !

- Donne !

- La torpeur de l'âme, le remords de ma mollesse

et la mollesse plus forte que le remords...

- Donne !

- Le besoin d'être heureuse, la tendresse qui brise,

la douleur d'être moi sans secours...

- Donne !

- Des troubles, des épouvantes, des doutes...

- Donne !

- Seigneur ! Voilà que, comme un chiffonnier,

Vous allez ramassant des déchets, des immondices.

Qu'en voulez-vous faire, Seigneur ?

- Le Royaume des Cieux.

 

Marie-Noël (1883-1967)

 

etoiles-argentees-1-l.jpg

 

La question est simple, avons-nous le désir de donner à Dieu, de le rencontrer, de l'écouter ?

 

 

 

signature 14

Repost 0
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 00:00

 

 

3.jpeg

 

 

 

Etre vigilant pour ceux que l'on aime, vigilant au monde qui nous entoure, vigilant à la parole de l'autre, vigilant à la parole de Dieu, vigilant aux nombres de mailles de notre tricot.


tricot4.jpg


La vie est comme un tricot.

Dieu nous donne la laine et les aiguilles.

Il nous dit : "Tricote de ton mieux, une maille à la fois".

Une maille est une journée sur l'aiguille du temps.

Dans un mois, 30 ou 31 mailles, dans 10 ans, 3650 mailles…

Quelques unes sont à l'endroit, d'autres à l'envers.

Il y a aussi des mailles échappées mais on peut les reprendre.

La laine que Dieu m'a donnée pour tricoter ma vie

Est de toutes les couleurs.

Rose comme mes joies… Noire comme mes peines…

Grise comme mes doutes… Verte comme mes espérances…

Rouge comme mes affections… Bleue comme mes désirs…

Blanche comme mon don total à Celui que j'aime…

Seigneur, donne-moi le courage de terminer mon tricot

Afin que Tu le trouves digne de l'exposition éternelle

Des travaux des hommes.

 

F. Latraverse (Montréal)

 

 

n3ohpd6a

 

 

 

signature 14

Repost 0
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 00:00

1.jpeg

L’Église nous invite à vivre quatre semaines d’Avent. Temps de l’avènement ou de la venue du Seigneur, l’avent appelle de notre part attente et vigilance : une vigilance tournée vers Noël mais aussi vers Pâques, une vigilance qui trouvera son accomplissement dans la vigile pascale. C'est aussi le temps du désir et de la patience.


Le mot « AVENT » traduit le latin adventus qui signifie « avènement, venue ». En ce temps de l’Avent, le Seigneur vient vers nous, et nous célébrons et attendons sa venue. Divers sentiments qui appartiennent à notre expérience humaine parcourent ce temps de l’avent, se retrouveront dans la liturgie, et caractérisent notre attitude chrétienne pendant ces quatre semaines.

 

4.jpeg

 

 APPRENDS-NOUS À ATTENDRE

 

Dieu

Tu as choisi de te faire attendre

Tout le temps d’un Avent.

Moi je n’aime pas attendre

Dans les files d’attente.

Je n’aime pas attendre mon tour.

Je n’aime pas attendre le train.

Je n’aime pas attendre pour juger.

Je n’aime pas attendre le moment.

Je n’aime pas attendre un autre jour.

Je n’aime pas attendre

parce que je n’ai pas le temps

et que je ne vis que dans l’instant.

 

20.jpeg

Tu le sais bien d’ailleurs,

Tout est fait pour m’éviter l’attente :

les cartes bleues et les libres services,

les ventes à crédit

et les distributeurs automatiques,

les coups de téléphone

et les photos à développement instantané,

les télex et les terminaux d’ordinateur,

la télévision et les flashes à la radio…

Je n’ai pas besoin d’attendre les nouvelles :

elles me précèdent.

 

7.jpeg

Mais toi Dieu

tu as choisi de te faire attendre

le temps de tout un Avent.

parce que tu as fait de l’attente

l’espace de la conversion,

le face à face avec ce qui est caché,

l’usure qui ne s’use pas.

L’attente, seulement l’attente,

l’attente de l’attente,

l’intimité avec l’attente qui est en nous

parce que seule l’attente

et que seule l’attention

est capable d’aimer.


624_327_440x260.jpg

 

Tout est déjà donné dans l’attente,

et pour toi, Dieu,

attendre

se conjugue Prier.

 

Jean Debruyne

 

12.jpeg

 

 

Je vous propose de vivre de ce temps de l'Avent ensemble, en vous proposant des textes qui sont une invitation à la réflexion. Ayant omis de commencer dimanche dernier, qui était le 1er dimanche de l'avent, je mettrai un texte dans le courant de la semaine. J'espère que cette démarche vous séduira.

 

 

 

 

signature 14

Repost 0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 00:00

 

SPM 22.10.11 Coucher de soleil 005

 

 

Le 1er novembre nous prions "tous les saints"

 

 

Tous les saints et les saintes inconnus,

qu'on ne fête qu'à la Toussaint.

Tous les saints martyrs d'autrefois,

tous les saints martyrs d'aujourd'hui,

en tout endroit du monde.

Tous les saints qui êtes au ciel

pour avoir fait simplement,

mais de tout votre coeur, votre labeur.

Tous les saints et saintes

morts au champ d'honneur du travail.

Tous les saints et saintes qui êtes au ciel

pour vous être aimés de tout coeur dans le mariage,

et pour avoir élevé une famille.

Toutes les saintes femmes qui êtes au ciel

pour avoir fait simplement,

mais de tout votre coeur, votre ménage.

Tous les saints qui êtes au ciel

pour avoir donné sans compter.

Tous les saints qui êtes au ciel

pour avoir évité de vous faire remarquer,

et êtes restés simplement à votre place.

Tous les saints et saintes méconnus,

Qu'on a méprisés ou accusés.

Tous les saints et saintes qui vous êtes ignorés.

Tous les saints et saintes que nous avons connus

et qui ont vécu parmi nous.

Tous les saints qui savez les efforts qu'il faut faire

pour sortir de l'ornière.

Tous les saints qui n'avez fait dans votre vie

rien d'extraordinaire,

mais qui avez mis dans chaque action tellement d'amour,

priez avec nous.

 

Père Henri Gaudin

 

 

SPM-22.10.11-Coucher-de-soleil-009.jpg

 

 

 

signature 2

 

Repost 0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 00:00

 

Rafting-Sept-06-032.jpg

 

« Au commencement était la vie

Au cœur de la vie vint habiter la mort

Au commencement était la vie

Sur la terre s’étendait la nuit

Nuit noire, emplie d’ombre

Sombre nuit, ombre profonde

La vie soudain déchire la nuit

Lumière lumière lumière

Lumière tu as jailli

Devant l’ombre, l’ombre de la sombre nuit

Au commencement était la Vie

Terre nue, sèche et stérile, sable, roc, argile

Tesson sec, crevasse impasse

Gouttes, gouttes de pluie, gouttes, gouttes de vie

Une source a jailli, le torrent a bondi

La terre a frissonné et de l’eau sont nés

Et semence et fleurs et fruits

Et dans le ciel intense, l’oiseau immense a frémi

Les bras immenses du cèdre ont grandi

Et le large cœur de la terre a fleuri

Terre voici la Vie, Homme voici la Vie

Dieu créa l’homme à son image

A l’image de Dieu il le créa

Homme et Femme il les créa »

Agnès

 

 

Sans-titre-2.jpg

 

 

 

signature 34

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de alhemax-au-gre-du-vent.over-blog.com
  • Le blog de alhemax-au-gre-du-vent.over-blog.com
  • : Après 14 ans sur l'archipel de St Pierre et Miquelon, je vous invite à découvrir la Bretagne au travers de mon regard, de mes coups de coeur et tout cela avec humour. Bienvenue
  • Contact

Arvag (La vague)

 

 

SPM Avril 06 - Langlade 002Fais que chaque heure de ta vie soit belle.

 Le moindre geste est un souvenir futur.

816bcwuj 

Recherche

Photos

Tambours du 16-02-11Realisation du 17-02-11

 

 11.02.11 SPM 00503.02.11 SPM2 016

Realisation du 07-02-11Realisation du 05-02-11

03.02.11 SPM3 00115.02.11 SPM2 005

Bateaux du 24-02-11Bateaux

Cabestan du 11-03-11Naya du 05-03-11

Végétation du 03-03-11Coucher